DR - conception graphique © Tiwi
mardi 15 janvier

Siraba, pour Esther Marty Kouyaté

tarif découverte

 

En partenariat avec l'association La Voix du Griot
+ infos sur La voix du Griot

En musiques et en paroles, artistes et proches se réuniront pour une évocation de la vie d'Esther liée au destin extraordinaire construit avec Sotigui Kouyaté au cœur des Lilas… 

 

> Restauration par l'association Pas sans toit.

à 20h30, spectacle musical (1h30)
Esther Marty Kouyaté, fondatrice de La Voix du Griot, était surnommée Siraba (baobab) par son époux Sotigui Kouyaté, figure emblématique du théâtre de Peter Brook, décédé en 2010. Un choix étrange diront certains : comment une femme aussi gracile pouvait-elle être comparée au large baobab ? « Mais parce que c'est grâce à elle, à sa force puissante et ressourçante que j'ai pu attacher mes racines en Europe » répondit Sotigui.

La soirée du 15 janvier, mise en scène par Marcus Borja avec lequel Esther avait beaucoup travaillé ces dernières années, réunira des voix venues des 4 coins du monde. Actrices et acteurs, conteuses et conteurs, musiciennes et musiciens seront nombreux à investir la scène du Garde-Chasse pour un spectacle musical pensé comme une soirée autour d'un feu.

Note d'intention du metteur en scène, Marcus Borja

Il est des rencontres qui nous fécondent et prennent racine en nous sans crier gare, de manière aussi douce que durable. Esther est sans doute l'une d'elles.

Ces dernières quatre années, elle a été de toutes les aventures théâtrales que j'ai lancées. Voix oraculaire sans cesse perdue et retrouvée dans le noir, dans Théâtre ; noctambule amoureusement libertaire, dans Intranquillité ; ménade, mère et messagère de l'au-delà, dans Bacchantes. Et durant ces quatre années passées en sa compagnie, c'est inestimable ce qu'elle nous a appris à tous !

En janvier dernier elle a volé un peu plus haut que nous autres ici-bas pour rejoindre le Cithéron ou l'Hélicon, là où les femmes rares ne cessent de nous inspirer et nous inspireront tant qu'on saura les écouter. C'est un très grand honneur d'avoir la mission de mettre en harmonie toutes ces voix venues des quatre coins du monde. Ces voix qui, ce soir, s'unissent pour dire, chanter et danser Esther dans toutes les couleurs sous lesquelles elle a habité leurs vies et leurs mémoires.

Cette soirée, je l'ai rêvée comme un grand cercle allumé autour d'un feu commun. Une flamme, dont la chaleur, la lumière et le mystère nous rassemblent et nous attirent. Une flamme femme. Esther. Notre cercle-choeur est ouvert sur le monde, à qui veut venir écouter et partager ses trésors. Acteurs, actrices, conteuses, conteurs, musiciens, musiciennes, artistes pluriel.le.s de tous bords se joindront à nous ce soir autour du feu. Autour d'Esther. Et avec elle, Sotigui, qu'elle s'est pressée d'aller rejoindre. Immense artiste, son compagnon de tant de routes croisées et parcourues ensemble. Nous sommes nombreux à vous chanter ce soir. Nous serons nombreux à ne pas vous oublier. 

Bravo à toi Esther ! Bravo à la grande femme, artiste, poète et magicienne que tu es. Merci d'avoir croisé notre chemin et de l'avoir parsemé de poésie, de haute et profonde poésie.
Evohé !    


Mise en scène : Marcus Borja - Conception de la soirée : Garance Bonno-Dugor

Agenda