avril 2016

Penser la place, l'accueil et les droits de l'enfant

L'accueil et les droits de l'enfant aux Lilas

La ville des Lilas est depuis toujours une ville plébiscitée par les familles. La question de l'accueil des enfants entre 0 et 3 ans y est donc essentielle.

C'est pourquoi, la municipalité mise sur la complémentarité des modes d'accueil, collectif, individuel, occasionnel, pour répondre aux besoins variés des familles.
Et ce, tout en menant une réflexion plus large sur l'accompagnement des parents et les droits de l'enfant.



Les droits de l'enfant commencent par la possibilité d'être accueilli dans des conditions qui garantissent sa sécurité et favorise son développement.
L'ensemble des structures collectives présentes aux Lilas remplissent toutes les conditions nécessaires à l'épanouissement des jeunes enfants. Il en va de même pour l'accueil chez les assistantes maternelles, la PMI (protection maternelle et infantile) délivre les agréments et rend visite à ces professionnelles, le RAM (relais d'assistantes maternelles) accompagne leur professionnalisation tout au long de l'année. La municipalité est bien décidée à faire du mode de garde individuel un véritable choix et non un plan de repli pour les familles qui n'ont pas eu de place en crèche.
110 assistantes maternelles agréées travaillent aux Lilas.


Le développement du jeune enfant

Pour se développer, un enfant a besoin d'une sécurité physique et affective.
« C'est ce que donnent les parents à la maison, l'auxiliaire puéricultrice qui le suit à la crèche, l'assistante maternelle qui l'accueille », déclare Slavica, éducatrice de jeunes enfants à la crèche des Bruyères. « De mon point de vue, et tout le monde est d'accord pour le dire aujourd'hui, les bébés entre 10 semaines et 18 mois sont mieux chez une assistante maternelle. Ensuite, ils ont besoin d'aller vers les autres, de s'ouvrir sur leur environnement et il faut combiner de l'accueil individuel et du collectif. C'est exactement ce que nous mettons en place dans les crèches ».


Des structures rénovées

Depuis 2001, toutes les crèches et haltes jeux municipales ont été rénovées (la crèche des Sentes en 2003, les Bruyères en 2012, la halte jeux Louise-Michel en 2012), la crèche départementale ayant été reconstruite en 2006. Le projet de déménagement de la crèche parentale Ribambelle est une priorité et se concrétisera dans les années à venir.


Le soutien à la parentalité

Parce qu'avoir un enfant ne se résume pas uniquement à trouver un mode de garde, la Ville a pris de nombreuses initiatives pour rompre l'isolement des parents.
Un Lieu d'accueil enfants-parents (LAEP) situé dans les locaux de la halte-jeux Louise- Michel est proposé aux familles deux demijournées par semaine.
Des séances de cinéma spécialement adaptées aux parents viennent d'être lancées. Ils peuvent regarder un film récent, en toute sécurité, avec leurs enfants (tapis d'éveil, de change).
Que les parents aient choisi un mode de garde individuel ou collectif, les enfants aux Lilas pourront bénéficier de lectures à la bibliothèque ou intergénérationnelles grâce aux initiatives mises en place avec le club des Hortensias et le foyer Marcel Bou, de spectacles jeune public au théâtre du Garde-Chasse.
Chaque 20 novembre, la municipalité fête la « Journée des droits de l'enfant » et les différentes initiatives permettent de réfléchir et d'initier des projets pour rendre la ville toujours plus proche des besoins de l'enfant et de son parent.


Le Lieu d'accueil enfants-parents
est ouvert le mercredi matin et le vendredi après-midi.
C'est un espace de rencontre et d'échanges, de jeux pour les enfants. Il permet aux parents de rompre l'isolement tout en créant du lien social entre les familles.
LAEP : espace Louise-Michel 01 43 60 86 03

Dans ce dossier