avril 2007

Élections, mode d'emploi

Tous aux urnes

Dans quelques semaines se déroulera le premier tour de l'élection présidentielle et le 6 mai, c'est un nouveau président de la République qui aura la lourde tâche de diriger notre pays. Cette échéance majeure de la vie politique française sera suivie de près par l'élection, en juin, des députés. Quels sont leurs rôles et leurs prérogatives? Avant de se rendre aux urnes, il n'est pas inutile de procéder à quelques rappels.

photo
Ce célèbre tableau est l'oeuvre d'Alfred Bramtot (grand prix de Rome) en 1891. Il fait partie du patrimoine lilasien et est exposé dans l'ancienne salle du conseil au rez-de-chaussée de la mairie. Son titre, Le Suffrage universel est discutable dès lors que seuls les hommes disposaient du droit de vote. La petite fille au cerceau, âgée d'environ 8 ans, qui regarde les hommes voter, ne sait pas qu'il lui faudra attendre plus d'un demi-siècle et la Libération pour qu'elle puisse enfin disposer, en tant que femme et citoyenne, du droit de vote.

Entre avril et juin, il faudra garder sa carte d'électeur à portée de main. En effet, les Français seront, dans cette période, appelés à voter à deux reprises et pour des scrutins majeurs: la présidentielle, d'abord, puis les législatives. Ces élections vont déterminer les grandes orientations de la politique française pour les cinq prochaines années. En France, le droit de vote ne revêt aucune obligation juridique. Voter est néanmoins «un devoir civique», comme le souligne l'inscription figurant sur les cartes électorales. L'article 3 de la Constitution rappelle que « la souveraineté appartient au peuple qui l'exerce par ses représentants ». Le droit de vote constitue la base même de la démocratie représentative.

Tous aux urnes
Mais plus que tout, c'est l'histoire française qui nous rappelle l'importance du vote. Il suffit de penser aux combats des révolutionn a i res de 1789 puis à celui de nombre d'hommes et de femmes depuis le XVIIIe siècle pour obtenir ce droit pour tous. Le vote a été acquis de haute lutte, d'abord pour les hommes uniquement, puis beaucoup plus récemment, à la Libération, pour l'ensemble des Français. Est-il utile de rappeler que les femmes n'ont obtenu le droit de vote qu'en 1944 et les militaires de carrière en 1945, soit il y a à peine plus de 60 ans ? Aujourd'hui encore, la France demeure pour de nombreux États, le pays des droits de l'homme, symbole de liberté et de démocratie.

Alors, même s'il fait beau dehors, si certains n'ont pas encore fait leur choix ou ne sont pas complètement convaincus par les propositions des candidats, si d'autres encore pensent qu'une voix de plus ou de moins ne changera pas la donne… Bref, si la tentation de ne pas se déplacer au bureau de vote est parfois grande. Il faut résister, aiguiser sa conscience et user de son droit et de son devoir de citoyen, qu'est le vote. Le droit de vote ne s'use que si l'on ne s'en sert pas.