juin 2016

A la découverte des grandes entreprises des Lilas

Les grandes entreprises

Tour d'horizon des principaux établissements employant plus de 20 salariés.


RATP / 800 salariés
Les bus des Lilas, mais pas seulement

Depuis le 1er janvier 2016, le Centre bus des Lilas, rebaptisé le Centre Paris Est, regroupe deux sites dans lesquels sont remisés les véhicules et réalisés l'entretien courant et les réparations en cas de panne : le site des Lilas, rue Floréal, et le site de Lagny, reconstruit à neuf, 62 rue Lagny dans le XXe, dotés tous les deux d'un atelier maintenance.
Le site de la rue Floréal gère 2 lignes de Paris (76, 96), 8 lignes banlieue et 800 agents.
Le site de la rue de Lagny gère 6 lignes de Paris, 2 lignes banlieue, et compte 700 agents.
Chacun des sites gère une ligne de nuit.

• RATP : site centre Paris Est,
25, rue Floréal aux Lilas


LA POSTE / 30 salariés
Se moderniser pour améliorer l'accueil


Faut-il présenter le bureau de Poste des Lilas ? Ouvert de 8h à 19h en semaine, de 8h à 12h le samedi, il a fait peau neuve il y a quelques années pour améliorer l'accueil et s'est doté d'automates d'affranchissement pour la rapidité du service. Il dispose également d'un espace de conseil bancaire. Le bureau de poste des Lilas emploie environ 14 facteurs, qui effectuent des tournées piétonnes, et 16 personnes au guichet.


• La Poste
4, boulevard de la Liberté


DRIEUX-COMBALUZIER / 220 salariés (création 1947)
Le spécialiste de l'ascenseur sur mesure

Emmanuel Paris, directeur général, prévient :
« Ce qui est simple n'est pas pour nous. Notre créneau, c'est réaliser et installer des ascenseurs là où ce n'était pas prévu. »
L'entreprise a une expertise reconnue, une véritable vitrine pour la maison-mère.
« Notre métier est d'intégrer un ascenseur en travaillant le bois, le fer forgé, le verre, le laiton. »
Au point que la légende dit qu'il y aurait au moins un ascenseur Drieux-Combaluzier dans chaque rue de Paris.
La culture artisanale est particulièrement forte, de nombreux salariés ont plus de 25 ans de maison et « aiment leur travail comme des artisans ».
L'entreprise a un chiffre d'affaires de 30 M€.
Bonne nouvelle pour Les Lilas : la direction a décidé de regrouper toutes ses activités sur le site historique situé dans la commune. D'une centaine aujourd'hui, le bâtiment accueillera bientôt la totalité des 220 salariés.

• Drieux-Combaluzier
155, rue de Noisy-le-Sec


LA MATERNITE DES LILAS / 180 salariés
(création 1964)

Vers la fin d'une histoire

Pionnière de l'accouchement sans douleur, la Maternité des Lilas est une institution qui rayonne largement au-delà de la ville. Implantée aux Lilas depuis 1964, la Maternité des Lilas est un hôpital centré sur la prise en charge des femmes et des couples dans leur parcours de vie qu'il s'agisse de planification familiale, de conjugalité, d'éducation à la sexualité ou d'accompagnement de la grossesse et de la naissance.
« Notre philosophie, c'est le respect de la naissance, de la maman, de permettre d'accoucher comme on a envie, sans douleur, sans césarienne provoquée », confie sa directrice Murielle Vannier.
La maternité dispose de 30 places, l'équipe est constituée de 180 salariés, son budget annuel est de 10 millions d'euros.
« Après des années de lutte contre la fermeture, ajoute Murielle Vannier, notre maternité va être reconstruite sur un terrain appartenant à la clinique Floréal à Bagnolet. Et ce d'ici quatre ans. Mais il est important de savoir que nous sommes toujours vivants. Nous n'allons pas fermer et nous avons des projets ! »

• Maternité des Lilas
12-14, rue du Coq Français



RESIDENCE LES JARDINS DES LILAS / 46 salariés (création 2002)
Un lieu de vie pour les Séniors

Située à proximité des commerces et des transports en commun, la maison de retraite médicalisée Les Jardins des Lilas bénéficie d'un environnement calme et verdoyant.
« Implantée aux Lilas depuis 2002, notre résidence reçoit des patients de plus de 60 ans, dépendants ou semi-dépendants, assure la directrice du lieu, Sériel Chériik. Nous avons une capacité de 81 chambres et 46 personnes travaillent ici. C'est un lieu de vie, pas un hôpital. Nous sommes dotés d'un beau jardin où les résidents aiment à se promener, qu'ils soient seuls, en famille ou avec des proches. Il fait bon vivre chez nous ».
La doyenne des Lilas va d'ailleurs bientôt fêter ses 107 ans à la résidence !

• Jardin des Lilas
24, rue de la Croix de l'Épinette


GARAGE MERINO SPORTING / 40 salariés
(création 1959)

De la carrosserie haut de gamme

Fondé aux Lilas il y a plus de cinquante ans, le garage Mérino Sporting est une affaire de famille. Concessionnaire Opel, le garage emploie quarante salariés. « Notre garage fait de la vente, neuf et occasion, et de la réparation, comme les autres garages, assure Laurence Mérino, la fille du fondateur. Mais une de nos spécificités, c'est la carrosserie. Nous assurons des prestations de qualité qui nous permettent de travailler sur de la carrosserie aluminium pour des marques comme Jaguar. »
Le garage Merino, qui possède deux annexes, une à Paris et une à Vincennes, propose également de la location courte durée.
« Nous disposons d'une flotte d'une soixantaine de véhicules, de la petite voiture à l'utilitaire. C'est une activité qui se développe de plus en plus, car beaucoup d'habitants des environs n'ont pas ou plus de voitures. Et nous sommes très compétitifs en termes de prix. »

• Garage Mérino Sporting
15, rue du Garde-Chasse


TELEDIFFUSION DE FRANCE (TDF) / 150 salariés (mise en service de la tour en 1986)
Le premier émetteur de télévision français

Du haut de ses 141 mètres, la tour hertzienne TDF est le premier émetteur des grandes chaînes de télévision française vers la province.
Construite en 1984 pour TDF, qui émane de l'entreprise historique ORTF, elle comprend un centre de supervision qui contrôle à distance la diffusion hertzienne sur l'ensemble du territoire. Car contrairement à ce que l'on pourrait penser, l'antenne râteau est toujours majoritaire en France (60%). TDF contribue même à ce que les chaînes de la TNT arrivent sur les Box des fournisseurs d'accès.
150 salariés y travaillent, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, pour la plupart des techniciens et des ingénieurs. Deux bâtiments sont actuellement en construction au pied de la tour.
En 2017, un campus technologique accueillera 250 personnes supplémentaires, principalement des ingénieurs.
Le chiffre d'affaires global de TDF est de 713 millions d'euros pour 2015.

• TDF : avenue de la Résistance, dans l'enceinte du Fort de Romainville.


LA CLINIQUE DES LILAS - CEPIM / 130 salariés (création 1970)
La santé dans tous ses états

La clinique des Lilas est un établissement privé conventionné.
Elle est réputée pour son département de chirurgie orthopédique et traumatologique (hanche, épaule, genou…), mais on y pratique également chirurgie viscérale et digestive, chirurgie vasculaire, thoracique, pneumologie…
Le CEPIM (Centre de l'est parisien d'imagerie médicale) réalise scanners, IRM, radiologie conventionnelle et échographies.
La clinique emploie 130 salariés, compte 90 lits pour un chiffre d'affaires qui se situe entre 14 et 15 millions d'euros. Elle enregistre 6 500 séjours par an, 3 500 en ambulatoire. 50 000 patients chaque année passent la porte de la clinique des Lilas. 50% d'entre eux viennent de Seine-Saint-Denis, 25% des arrondissements parisiens avoisinants et 25 % au-delà.

• CEPIM
41-49, avenue du Maréchal-Juin


DEMENAGEMENTS ET TRANSPORTS DE FONDS LABOR / 150 salariés (création 1946)
L'entreprise qui déménage les banques

Déménagements Labor est une entreprise de déménagement spécialisée dans… les banques.
« Nous travaillons à 90% pour les banques, assure José Guinot, directeur de l'entreprise. Quand une banque est satisfaite de votre travail, elle continue de travailler avec vous. Nous déménageons des coffres, du mobilier de banque… Notre entreprise est constituée de 15 salariés et nous existons depuis 1946. De cette société émane plusieurs autres, également implantées aux Lilas. Des sociétés de transport de fonds, une d'électricité-plomberie implantée depuis 1936 aux Lilas… En tout, nous employons 150 personnes. Ce sont des sociétés familiales, sans actionnaire. »

• Labor
24, avenue Georges Clemenceau


CASINO / 37 salariés (création 2015)
Leader mondial du commerce alimentaire

Le supermarché Casino a ouvert ses portes le 27 août 2015 rue de Paris, à la place de l'ancien Franprix. Leader mondial du commerce alimentaire, le groupe Casino compte plus de 14 000 points de ventes dans le monde (126 hypermarchés, 446 supermarchés, 2 476 discompteurs, 6 457 magasins de proximité, 299 restaurants), dont 9 450 en France, pour un chiffre d'affaires total de 48,6 milliards d'euros (dont 60 % réalisés hors de France), et un total de 329 000 collaborateurs répartis à travers le monde. Avec ses 1600 m2, le magasin des Lilas est un supermarché et emploie 37 salariés.
Il s'inscrit dans une « gamme moyen / + » qui correspond à la demande de nombreux Lilasiens.
Grâce au e-commerce, le client peut commander sur Internet et être livré dans les deux heures. Une pratique qui, d'après la direction, fonctionne de mieux en mieux auprès de la clientèle des Lilas.

• Casino
Rue de Paris


MATFER / 30 salariés (création 1814)
Du sur-mesure pour les restaurateurs et les boulangers

La société Matfer a fêté ses… 200 ans ! Depuis sa création, elle invente et fabrique du matériel pour les restaurateurs, les pâtissiers et les boulangers. Parmi ses produits phares, des plaques de cuisson pour boulangers, des fouets, des robots, des pétrins…
Matfer possède un pôle innovation, dépose des brevets et - rançon du succès - est beaucoup copiée. La société vend exclusivement aux distributeurs et donc pas aux particuliers.
Une trentaine de personnes travaillent sur le site des Lilas. La société Matfer fait partie du groupe Matfer-Bourgeat qui emploie 1000 personnes dans le monde entier.

• Matfer
9/11, rue du tapis vert


ETABLISSEMENT LEBEAU / 20 salariés
(création 1946)

Menuiseries intérieures et extérieures

« Lebeau est un vieille maison, bien connue des Lilasiens, qui a beaucoup évolué depuis un demi-siècle », assure son directeur François Hoyeau.
Fondée en 1946 aux Lilas, l'entreprise artisanale était, à ses débuts, spécialisée dans l'exécution de travaux de menuiserie tels que la fabrication d'escaliers ou de fenêtres.
Au fil des années, Lebeau est devenu un négociant spécialiste des menuiseries intérieures et extérieures. Lebeau cisèle à la fois des portes très techniques (métal, acoustique…) et pose des stores et des fenêtres avec des équipes dédiées auprès des particuliers.
L'entreprise emploie 19 salariés aux Lilas, et 11 à Fontenay, sa base arrière logistique. Une agence est également implantée à Lyon. L'entreprise affiche un chiffres d'affaire de 14 millions d'euros.

• Lebeau
225, rue de Noisy-le-Sec


à venir / ORPEA
(70 salariés, ouverture dernier trimestre 2016)

Une maison de retraite médicalisée fin 2016

Le groupe Orpéa, spécialiste des établissements d'hébergement pour personnes âgées dépandantes (EHPAD), va ouvrir son premier établissement aux Lilas.
Cette maison de retraite médicalisée comptera 103 lits et 6 places d'accueil de jour ainsi qu'une unité de vie dédiée aux personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer.
Une équipe pluridisciplinaire est en cours de recrutement pour veiller au bien-être des résidents (70 salariés à terme).
Un second projet est en cours d'instruction en vue de créer, sur le terrain mitoyen, une clinique de Soins de Suite et de Réadaptation de 100 lits, dont un service de 40 lits spécialisés dans la prise en charge des affections du système cardio-vasculaire.

• ORPEA
53, avenue Pasteur