juillet 2010

Les sapeurs-pompiers aux Lilas

La 12e Compagnie des sapeurs-pompiers
L'avis des Lilasiens...
Témoignages

"J'habitais avant à Saint-Fargeau, ils font beaucoup de bruit quand ils sortent mais ça ne m'a jamais dérangé. Ils sont utiles… Leur quotidien doit être rempli de petites choses, de scènes pas forcément joyeuses. Heureusement qu'ils sont là." Gaëtan

"Ce sont les pompiers de Paris qui viennent aux Lilas, je le sais, j'achète tous les ans leur calendrier. C'est un peu effrayant quand on les entend car on se demande ce qu'il se passe. Ils sont indispensables, je les admire. Même si je préfère les voir passer que les voir venir chez moi…"
Anne-Marie

En cas d'incendie, d'accident, ce sont les sapeurs-pompiers de Paris qui interviennent aux Lilas et plus particulièrement ceux du centre de secours de Ménilmontant, situé 47, rue Saint-Fargeau. Ils appartiennent à la 12e Compagnie des sapeurs-pompiers de Paris qui compte un autre centre de secours, rue des Pyrénées.




Les pompiers interviennent jour et nuit, 24 h sur 24, 365 jours par an.


À la caserne de Ménilmontant, l'effectif est de cent-vingt militaires parmi lesquelles quatre femmes dont deux sont sapeurspompiers.
24 h sur 24, 365 jours par an, vingt-sept sapeurs-pompiers sont de garde, prêts à partir en intervention. La caserne abrite le PC de la 12e Compagnie mais aussi des logements, un foyer, un réfectoire et sa cuisine, un mess des officiers, une grande salle de gym et des chambres où dorment les pompiers de garde la nuit. En effet, une garde dure de 24 à 72 h pendant lesquelles les hommes doivent rester sur place.
Dans les garages, les engins toujours briqués sont prêts au départ : deux véhicules de secours aux victimes, deux engins pompe avec tuyau, une grande échelle aérienne, des voitures de service, et pour les grands feux, un camion d'accompagnement qui contient 1600 m de tuyau afin d'aller chercher l'eau très loin s'il le faut.
L'état-major de la Brigade de Paris est, à la seconde près, tenu au courant des disponibilités des équipes et véhicules de secours ou d'incendie. Lorsqu'un appel arrive au 18 (ou au 112), en fonction du lieu de l'appel, il donne l'ordre à telle ou telle compagnie d'intervenir. Dans le cas où tous les hommes de la 12e compagnie sont déjà en intervention, ceux de la compagnie la plus proche sont envoyés.


Trois groupements d'incendie à Paris

La Brigade des sapeurs-pompiers de Paris, forte de 8400 femmes et hommes, assure la protection de la capitale et des trois départements de la petite couronne. Elle compte trois groupements d'incendie qui couvrent chacun une zone géographique.
Le 1er groupement intervient au Nord-Est de Paris et dans le 93 ; le 2e groupement dans le Val de Marne et dans le sud de Paris ; le 3e groupement dans l'Ouest de la capitale et le 92. Chaque groupement possède 8 compagnies qui regroupent deux à quatre centres de secours – ou casernes. Au total, soixante-dix-sept centres de secours sont répartis sur la zone d'action de la Brigade.