avril 2011

Est Ensemble : un an d'existence

La Communauté d'agglomération Est Ensemble, présidée par Bertrand Kerm, Maire de Pantin, est la plus importante d'Ile-de-France

Forte de près de 400 000 habitants, la Communauté d'agglomération Est Ensemble, présidée par Bertrand Kerm, Maire de Pantin, est la plus importante d'Ile-de-France.
Les habitants des neuf villes (Bagnolet, Bobigny, Bondy, Le Pré Saint-Gervais, Les Lilas, Montreuil, Noisyle- Sec, Pantin, Romainville) vont bientôt voir les résultats des premières compétences transférées (la collecte des ordures ménagères en premier lieu), même si le temps est encore à la réflexion pour définir les différentes missions qui seront exercées par l'agglomération.



Les communautés d'agglomération de Seine-Saint-Denis

Il existe en France 2611 communautés, dont 180 communautés d'agglomération, rassemblant 95% des communes et 89,1% de la population française. L'intercommunalité est donc un phénomène majeur sur le territoire.
En Ile-de-France, on trouve 33 communautés d'agglomération, 4 syndicats d'agglomération et 67 communautés de communes. La Seine-Saint-Denis compte 5 communautés d'agglomération regroupant au total 25 villes sur les 40 du département. Créée le 1er janvier 2010, Est Ensemble et ses neufs villes forment la plus importante intercommunalité d'Ile-de-France et l'une des plus grande de France.
Les Communautés (de communes, d'agglomération ou urbaines) sont dotées de compétences nombreuses et polyvalentes, d'une fiscalité propre et auront une légitimité démocratique accrue quand les conseillers communautaires seront élus directement par les citoyens à l'occasion des élections municipales de 2014.

Plus forts ensemble

Les neuf villes se sont regroupées pour être plus fortes ensemble et peser dans les négociations qui engagent leur avenir avec l'Etat, la Région ou le Département.
Avec 400 000 habitants, la voix d'Est Ensemble portera plus loin que celle des communes membres isolées. Son image sera plus forte et permettra de valoriser le potentiel de ce territoire exceptionnel.

Faire des économies d'échelle

En partageant des compétences, les villes vont réaliser, à terme, des économies dans la gestion des services à la population. Pour la collecte des ordures ménagères, il est évident que négocier un seul contrat sur l'ensemble du territoire plutôt que neuf contrats différents va permettre de réduire le coût de ce service. Il sera aussi possible de créer des infrastructures qu'une ville seule ne pourrait pas assumer.

Les villes entendent demeurer maîtresses de leur destin

A la création d'Est Ensemble deux principes essentiels ont été arrêtés : une ville peut se retirer à tout moment de l'agglomération et rien ne peut lui être imposé contre sa volonté. Les villes restent donc maîtres de leur destin et décident volontairement de travailler en commun pour le bien de tous.