octobre 2014

La médecine aux Lilas

Comment va la santé aux Lilas ?
Annuaire des professionnels de la santé aux Lilas
> La liste des professionnels de la santé aux Lilas

Comment va la santé aux Lilas ? Bien ! Plutôt très bien même. Alors que des chiffres récents de la Caisse nationale d'assurance maladie démontrent que l'Ile-de-France, notamment la Seine-Saint-Denis, est en passe de devenir un « désert médical » avec la plus faible densité de généralistes en France, Les Lilas ont la chance d'être particulièrement bien desservis en professionnels de santé.

Aux Lilas, l'offre de soins est de très bonne qualité sur le plan des spécialistes conventionnés et des examens complémentaires avec notamment la possibilité de passer un scanner ou une IRM dans la ville, sans liste d'attente importante et avec accès au tiers payant pour les deux », souligne Catherine Caron, médecin directeur du Centre Municipal de Santé. La ville compte en effet de nombreux médecins généralistes ou spécialistes qui sont, dans leur grande majorité, en secteur I (conventionnés aux tarifs de la Sécurité Sociale), plusieurs cabinets d'infirmières, un centre de radiologie, une clinique réputée, et bénéficie de structures hospitalières situées dans les communes limitrophes. Enfin, un Centre Municipal de Santé complète idéalement ce plateau médical, garantissant l'accès aux soins pour tous.

« C'est une situation rare en Seine-Saint- Denis et même en Ile-de-France », précise le Dr Gombeaud, gastro-entérologue aux Lilas, président du syndicat majoritaire des médecins de la Seine-Saint-Denis, vice-président de la Conférence du territoire qui regroupe les acteurs de la santé du département, publics, libéraux ou associatifs.

Des rendez-vous rapides et à proximité

Selon l'Observatoire régional de la santé d'Île-de-France, la Seine-Saint- Denis présente un nombre de médecins généralistes, de chirurgiens dentistes et d'infirmiers libéraux inférieur à la moyenne nationale. La consommation de soins y est d'ailleurs plus faible qu'aux niveaux régional et national. Et à Paris, il faut en moyenne 38 jours pour obtenir un rendez-vous chez un dermatologue, 51 jours chez un gynécologue et 104 jours chez un ophtalmologue.

Aux Lilas, rien de tout cela. Mais estce que cela va durer ? « La profession connaît une pénurie problématique – qui ne touche pas aujourd'hui Les Lilas – et va devoir mettre en place une maîtrise des coûts nécessaire. L'enjeu est d'y parvenir sans briser l'éthique de la profession », précise le Dr Gombeaud. En attendant, la profession se féminise, la pratique en solo devient plus rare et les cabinets de groupes fleurissent. Mieux informés, les patients sont plus exigeants. Aujourd'hui, les Français, comme les Lilasiens, sont bien soignés. C'est une spécificité nationale que tout le monde a envie de préserver.

Les professionnels de santé aux Lilas

  • + de 20 médecins généralistes
  • + de 60 spécialistes : audioprothésiste, cardiologue, orthodontiste, dentiste, dermatologue, gastro-entérologue, gynécologue, kinésithérapeute, neurologue, ophtalmologue, orthophoniste, ostéopathe, orthoptiste, oto-rhino-laryngologiste, pédiatre, pédicure, psychiatre, psychologue, rhumatologue, sage femme.
  • 1 laboratoire d'analyses
  • 5 cabinets infirmiers
  • 1 centre de radiologie
  • 1 maternité
  • 1 clinique
  • 1 centre municipal de santé