lundi 15 octobre

Communiqué de la municipalité

Lundi 15 octobre 2018

Samedi en début de soirée, un jeune adolescent âgé de 13 ans, résidant à Bagnolet, a été blessé aux Lilas lors d'une rixe impliquant de nombreux jeunes mineurs. Transporté à l'hôpital Robert Debré, il est décédé le lendemain dimanche 14 octobre.

La Ville des Lilas tient, en premier lieu, à exprimer ses sincères condoléances et l'expression de toute sa compassion à la famille et aux proches de ce jeune garçon.

Elle tient à exprimer, avec gravité et émotion, toute son indignation face à un acte barbare et insupportable. Rien ne pourra jamais expliquer la mort d'un enfant de 13 ans. Jamais nous ne nous résignerons face à de tels agissements.


Depuis des années, la Ville des Lilas agit, avec les moyens dont elle dispose, pour garantir la tranquillité publique en actionnant les leviers de la prévention, de la répression, de l'aide aux victimes. Depuis des années, elle alerte les services de l'État sur l'insuffisance des moyens qu'il alloue.


Une réunion s'est tenue lundi en fin de matinée en Préfecture. Le Maire a fait part aux représentants de l'État de sa demande de moyens de service public pour la Seine-Saint-Denis et l'est parisien où les rixes entre bandes sont devenues fréquentes, occasionnant un nombre important de blessés et de morts.


Si rien n'est fait, d'autres rixes surviendront et d'autres victimes seront à déplorer. À ce problème de société complexe, on ne pourra apporter des solutions qu'en s'attaquant aux causes profondes qu'il faudra analyser et traiter à l'échelle nationale.


Chacun doit prendre ses responsabilités. Les municipalités de notre département alertent sur ce sujet depuis fort longtemps sans être entendues par l'État quant au manque de moyens relatifs à la prévention, la sensibilisation et la sanction.


La municipalité des Lilas a ouvert le débat sur la tranquillité publique depuis plusieurs mois : des éducateurs de rue ont été recrutés ; les échanges se sont intensifiés avec la communauté éducative, la police, la justice et les villes voisines ; un CLSPD (Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance) communal est en cours de constitution... Les réunions de quartier de ce semestre sont consacrées à ce sujet. Deux se sont déjà tenues et quatre auront lieu dans les jours à venir. À l'issue de ce cycle de réunions, la municipalité présentera des initiatives nouvelles à la population. À l'État aussi de se réengager pleinement : un plan d'action est aujourd'hui indispensable pour faire face à ce phénomène et débloquer les moyens matériels et humains consacrés à la prévention des rixes et à la garantie de la sécurité publique.


La municipalité des Lilas


Agenda