mardi 05 juin

« Les jeunes Lilasiens ont du cœur »

Initiation aux premiers secours

Ce lundi 4 juin, au gymnase Rabeyrolles, 250 élèves de CM2 des écoles des Lilas se sont réunis afin de participer à un cours d'initiation aux gestes qui sauvent.

Les enfants ont été accueillis et formés par des membres de la Croix- Rouge française et du Samu 93 qui leur ont expliqué comment porter secours à une personne inconsciente. Pour cet événement important, le Maire et plusieurs membres de la municipalité étaient aussi présents, dont Sandie Vesvre, Maire-adjointe à la jeunesse et à l'initiative de cette manifestation. La Ville des Lilas est la première ville de la Métropole à organiser une formation à cette échelle comme l'a mis en place depuis un an la Ville de Paris (4 000 enfants formés à la Villette en 2017 et 5 000 au Grand Palais en 2018).

« Bob, si tu m'entends, serre-moi et ouvre les yeux »

Grâce à une vidéo explicative et l'aide des bénévoles de la Croix-Rouge, les enfants ont pu réaliser eux-mêmes les gestes de premiers secours sur des mannequins en carton renforcé offerts à chacun. Ils ont appris à reconnaître une victime inconsciente qui ne respire plus, à appeler le 15, et à tenter de sauver la victime, avant que les secours n'arrivent, en réalisant un massage cardiaque et en utilisant un défibrillateur. Les enfants, intéressés et très à l'écoute, ont reçu un petit diplôme à la fin de l'après-midi attestant qu'ils avaient bien porté secours à Bob, le mannequin victime d'un arrêt cardiaque.

Sarah, élève de CM2 de l'école Paul-Langevin, semble en tout cas ravie de cette initiation : « Je ne connaissais rien du tout à ça ! Les secouristes étaient super gentils, ils nous ont bien expliqué ! Ce que j'ai retenu c'est que ce n'est pas si difficile d'aider une personne en difficulté et que même nous, on peut y arriver ! » Sarah n'est pas un cas unique et les autres élèves semblent eux aussi très contents et impatients de montrer ce qu'ils ont appris à leur famille et leurs amis.

Pourquoi cette initiation ?

En France, chaque année, 50 000 personnes sont victimes d'arrêt cardiaque extrahospitalier. Les gestes de premiers secours peuvent sauver jusqu'à la moitié de ces personnes. Les enfants de CM2 ont suffisamment de force physique pour réaliser un massage cardiaque, leur formation est donc pertinente car eux aussi peuvent être confrontés et amenés à porter secours à une personne en détresse. De plus, cet enseignement leur permet de sensibiliser leur entourage donc de réduire le nombre de victimes.

 

 

Hortense Madiot (stagiaire direction de la communication)


Agenda