LIL'ART 2016
Nuroglu Ay
dimanche 22 novembre 2015

"Les travaux d'Ayda-Su NUROGLU établissent, bien sûr, un dialogue entre l'Orient et l'Occident, que ce soit par les formes ou les sujets qui affleurent sourdement de ses oeuvres. Mais elle n'est pas une « artiste du monde » comme voudrait nous le faire penser son itinéraire personnel et professionnel, et comme voudrait le faire penser l'époque. Elle est une artiste des mondes, des infra-mondes. Nullement conceptuelles, ses recherches font remonter à la surface du papier, des visions envoutantes et sensuelles, enfouies dans des noeuds symboliques, eux-mêmes intériorisés et refoulés par l'individu, mais constitutif de son identité profonde. Les formes opaques, en pointillés, superposées de ses créations entrelacent les civilisations, les genres et les espèces. Ces oeuvres sont sauvages et rétifs à tous les récits civilisationnels ; ce que nous livre Ayda-Su Nuroglu c'est un paganisme qui nous saute aux yeux et au ventre. Son paganisme fait tomber la pseudo nature des êtres et des relations, et nous rappelle nos illusions et nos pulsions qui vagabondent quelque part entre l'homme et l'animal. " (Gilles Amar)

 

http://ayda.nuroglu.free.fr

 


Un blog de la Ville des Lilas

Archives