Les créateur·ices de Lil’Art 2022

Lil’Art revient transformer le marché couvert et le parvis du théâtre du Garde-Chasse en lieux d’exposition hauts en couleurs ! Découvrez les univers artistiques des créateur·ices qui vous y attendent du 19 au 21 mai.

artisanat d'art

  • Aurélie Lejeune
    L’univers de la marque Aurélie Lejeune est un judicieux mélange de poésie, de délicatesse, de couleurs et d’un travail technique de grande qualité. A la fois graciles et robustes, nos bijoux enchantent le quotidien, ils sont écologiques et originaux, uniques et décalés.

    Retrouvez-la sur le stand 56
  • Lezelles Création
    Les bijoux Lezelles sont des bijoux légers et colorés réalisés à partir de tissus du monde.
    Arrêtez de souffrir pour être belle, telle est la devise des bijoux Lezelles.
    Ils sont entièrement réalisés à Paris en très petites séries, voir en modèle unique pour certains.

    Retrouvez-la sur le stand sur le stand 33
  • STAYKOVA Céramique
    Je m’épanouis dans le travail artisanal et artistique et j’aime explorer l’univers de la céramique utilitaire aussi bien que les pièces uniques décoratives.
    « STAYKOVA » s’inscrit dans un style résolument contemporain, où l’accent est mis sur l’harmonie des volumes, les lignes épurées et la cohérence des couleurs. J’accorde une place prépondérante à la recherche de teintes vibrantes et lumineuses, qui sont partie intégrante de l’émotion que je souhaite faire passer au travers de mes céramiques. Dans toutes mes collections, aussi différentes soient-elles, on retrouve les traits propres à mon univers : un mélange subtil de minimalisme et de mise en valeur du détail.

    Retrouvez-la sur le stand 66
  • Marianne Leal - Marqueterie de Paille
    La paille un matériau si simple et pourtant si éblouissant.
    Ce matériau peu connu est utilisé en marqueterie depuis plus de 300 ans, sur plusieurs continents. En Europe (France, Italie, Allemagne, …) et Amérique du sud.
    La paille connait un regain d’intérêt depuis quelques années.
    Sa principale qualité, une brillance naturelle due à la présence de silice dans les fétus de paille.
    Après l’obtention en 2016 de mon diplôme d’ébéniste, je me lance dans ma passion ; la création d’objets de décoration.
    Pour mes créations je m’inspire des années 30, période art déco, ainsi que des motifs traditionnels du travail de la marqueterie (damiers, point de Hongrie, soleil, …) et selon mon inspiration.
    La paille se marie très bien avec les formes géométriques.
    Je crée des objets de décoration, des petits meubles ainsi que des tableaux.
    Je travaille également sur mesure pour des décors muraux ou de la personnalisation de meubles ou d’objets.

    Retrouvez-la sur le stand 15
  • Ag_ceramic
    Ce que j’aime tout particulièrement ce sont les histoires et le design. Et la céramique me permet de mixer les deux en créant des objets du quotidien qui s’appuient sur la recherche de formes, de couleurs, de graphisme et de symboles pour tenter de répondre à des besoins d’aujourd’hui.

    Retrouvez-la au stand 12
  • Sillanova
    Je réalise des sièges résolument à part, je joue avec les contrastes, les harmonies et les lignes. Dans une démarche Écoresponsable, je redonne vie à des assises (mais pas seulement) destinées à la casse. Je choisi mes « carcasses » en fonction de leurs lignes et de leur qualité avec une affection particulière pour le mobilier des années 50.
    Après leur restauration complète (travail sur bois, garniture traditionnelle (crin) ou contemporaine (mousse), j’associe tissus, matières et couleurs et réalise des pièces uniques qui n’attendent que le coup de cœur ;-)

    Retrouvez-la sur le stand 10
  • Doucho
    Doucho propose une gamme de savons et shampoing bio et végan saponifiés à froid.
    Ils sont fabriqués de façon artisanale grâce au procédé de la saponification à froid avec un surgras de 7%.
    Ce procédé chimique permet d’obtenir des savons très doux et très hydratants.
    Les savons Doucho sont sous mention Nature et Progrès et Slow Cosmétique.

    Retrouvez-la sur le stand 25
  • Peau de Fleur
    Les bijoux PEAU DE FLEUR sont imaginés et fabriqués à la main par Hélène Vernat dans son atelier situé au cœur de la cité jardin du Pré Saint-Gervais, aux portes de Paris.
    La créatrice conçoit le design et les motifs de chaque collection.
    Elle imprime le cuir à chaud après l’avoir encollé et verni, puis le découpe à l’aide d’emporte-pièces réalisés sur mesure. Le cuir est ensuite serti à des éléments en laiton doré à l’or fin qu’elle polit à la main. Enfin, Hélène assemble les différentes parties du bijou. Cette ultime étape, sa préférée, lui permet d’explorer les différents montages possibles pour donner corps à toutes ses inspirations. Elle effectue chaque phase de fabrication, de la création à la commercialisation, avec une minutie et une passion toujours renouvelées.
    Très attachée au savoir-faire artisanal français de qualité, Hélène choisit avec soin ses matières premières et ses partenaires. Elle collabore ainsi depuis de nombreuses années avec un atelier parisien à qui elle délègue en toute confiance les opérations de dorure et de soudure, seules étapes qu’elle n’effectue pas elle-même.

    Retrouvez-la sur le stand 80
  • Atelier Kumhari
    Je crée des pièces utilitaires et artistiques en grès, cuites à 1280°.
    Le tournage me permet de créer diverses séries : bols, chopes, salières, services à thé, assiettes, etc.
    Le travail à la plaque me donne l'opportunité de créer des pièces uniques suivant l'inspiration du moment.
    Mon fil conducteur chemine entre des formes épurées, simples et des couleurs chaleureuses à partir d'émaux que je fabrique.

    Retrouvez-la sur le stand 13
  • LAJ
    Adaptation à l’univers actuel et aussi en fonction des pierres et matériaux que je trouve.

    Retrouvez-la sur le stand 16
  • Les Méchantes
    Je crée et fabrique des bijoux aux Lilas.
    Mes inspirations sont les arts décoratifs, la nature, les voyages.
    Les Pierres fines, les perles de bohèmes ainsi que les délicates perles de verre Miyuki sont la base de mon travail.
    J’utilise des chaines et apprêts en laiton doré à l’or 24K ou de l’argent 925.


    Retrouvez-la sur le stand 4
  • Véronique De Lavau
    Je participe à Lil’Art depuis sa première édition et depuis, j’essaye de me renouveler chaque année. J’ai suivi une formation de designer surface et textile à l’école ESMOD de Paris. J’ai démarré dans la mode féminine, pour me spécialiser très vite dans le secteur de l’enfant et du « tout petit ». Depuis quelques années, je préfère ne plus me limiter, et mes créations sont diverses et éclectiques. Elles peuvent être des bijoux, de la papeterie, des objets décoratifs… Petite fille je m’ennuyais, alors je tripatouillais continuellement différentes techniques, trouvées dans les livres. Cela donne aujourd’hui un univers ludique, coloré et plein d’humour aussi.

    Retrouvez-la sur le stand 77
  • De A à Z
    Réalisation de bijoux et autres objets fait en macramé.

    Retrouvez-la sur le stand 90
  • Jewlis
    Je suis créatrice de bijoux faits à la main, principalement en bronze, argent et autres matériaux recyclés, qui sont les fruits de mon propre design.
    Je suis passionnée d'art et c'est pourquoi j'ai la volonté d'ouvrir les portes de la créativité avec mon concept innovant qui permet à chacun de dessiner son propre bijou puis que je lui donne vie. C'est de cette passion qu'est né Jewlis.

    Retrouvez-la au stand 49
  • Vivi Mosaïque
    Je pratique la mosaïque depuis presque deux ans, et très vite j’ai évolué vers un style très personnel de décoration qui mixte au gré de ma fantaisie : nacre bijoux, bois et tesselles de verre ; miroirs, perles ficelles ; chaines... tout ce qui peut m’inspirer...
    J’utilise mes matériaux pour décorer des meubles, plateaux, boites, vases, miroirs, ce qui me caractérise est un style très kitch et original.
    J’ai eu, lors de mon dernier Lil’Art en 2021, d’excellentes réactions, ce qui m’a permis d’affiner les demandes et de me concentrer sur les produits que les visiteurs aimaient plus particulièrement ; j’ai donc hâte de recommencer afin de voir si mon évolution prendra du sens...à très vite !


    Retrouvez-la sur le stand 75
  • Mineralisa
    Après un parcours en décoration dans le cinéma, aujourd’hui artisane matiériste coloriste, j’utilise des matières nobles et écologiques : la terre, la chaux et le staff. Artisane en décor mural, créant des gammes d’enduits décoratifs mise en couleur, je souhaite repenser les intérieurs, se réapproprier l’espace, en courbe et en volume ; inspirée par les vents, les ondes, le végétal. 


    Retrouvez-la sur le stand 32
  • Anne K Création
    Tout est parti du "bout du bout" de la Bretagne, du Finistère, d'où je viens. J'ai été baignée dans un environnement familial artistique. Mes 2 parents sont issus de l’Ecole des Beaux-Arts.
    Personnellement, je me suis destinée au commerce et au marketing. Pour mes études, je suis « montée à la capitale », et pour exercer, j’y suis restée. Après 25 ans d'activité, j'ai encore pris un grand virage et ai décidé de faire de ma passion le projet de ma nouvelle vie. Parce que oui, je dois avouer qu’en dehors de mon travail, alors que mes 2 filles étaient adolescentes je m’étais découvert une passion, créer des bijoux.


    Retrouvez-la sur le stand 65
  • Association Pas sans toit
    Créations textiles

    Retrouvez-les sur le stand 98
  • Association des Seniors des Bruyères
    Atelier de fabrication de poupées tissus ou tricot et autres objets au bénéfice de l’UNICEF.

    Retrouvez-les sur le stand 1
  • La Fabrique des Lilas
    Nos ateliers permettent aux participants de fabriquer ou de réparer par eux-mêmes ce dont ils ont besoin. Nous proposons de contribuer autant à la fabrication de petits objets (boutons, tampons encreurs) qu’à du mobilier (chaises, bibliothèques) et des jeux en bois. Nous aidons à la réparation de mobilier et de petit électroménager, incluant la fabrication des pièces.
    Nous associons le ludique au pratique, pour permettre aux usagers de s’approprier leurs objets. Cela offre la possibilité de mesurer l’impact de nos actions et de nos pratiques en prenant conscience de l’usage qu’on l’on fait des choses. La Fabrique des Lilas s’inscrit ainsi dans certains concepts de l’économie circulaire : la réappropriation de savoirs faire, l’éco conception, le développement durable, le réemploi, le local.

    Retrouvez-les sur le stand 11
  • Atelier Tribu Rouge
    Sculpteur de formation, en 2008, je crée une installation pour Lil’Art nommée TRIBU ROUGE, 50 sculptures de personnages rouges sont installées entre le théâtre et le marché pour lier les deux lieux lors de l’évènement. Le caractère éphémère de mes sculptures m’apparait par la suite comme un phénomène à dépasser et pour poursuivre mes recherches plastiques et je me tourne vers la céramique, pour obtenir au contraire la durabilité. Cette matière me permettant de travailler aussi le volume, que le dessin et la couleur.
    Une partie de mon univers de céramique est végétal, oscillant entre l’art et l’artisanat ; Mes objets, ou sculptures sont toujours des pièces uniques. Pots, jardinières me permettent de travailler le vivant avec les plantes.

    Retrouvez-la sur le stand 91
  • Catherine Gruson
    Dans ma pratique de la céramique, j’ai commencé par la sculpture et le modelage, mais assez vite j’ai eu envie de travailler sur les pièces de la vie quotidienne (autour de l’art de la table), essentiellement au tour ou à la plaque sur grès. En parallèle la découverte du Japon, de son approche esthétique (le « wabi-sabi ») et de sa céramique (forme et décoration) restent mes sources d’inspiration pour mon travail.

    Retrouvez-la sur le stand 86
  • Collectif les Cousines !
    Notre collectif articule ses créations autour d'un travail basé sur les textures et la couleur et l'utilisation de différentes matières et matériaux, comme le tissu, la laine, le fil et le papier, avec des techniques artisanales, comme la couture, les arts du fil ou encore l'origami.

    Retrouvez-les sur le stand 55
  • Isalain
    Isalain est né d’un amour du fait main avec l’envie de travailler des matières naturelles durant l’été 2018. Création d’objets de décoration en corde naturelle, rafia, aussi bien pour les grands que pour les petits. Une envie de revenir à l’essentiel, renouer avec le naturel dans notre maison.


    Retrouvez-la sur le stand 94
  • Joelle Valade
    Je suis autodidacte et je m’essaie depuis peu à la mosaïque constituée d’un assemblage de carrelage, de vaisselles cassées, de verre mais aussi de métal ou encore des grains de café… collés et jointés sur un support en bois préalablement découpé. Pour cela je n’utilise que des matériaux de récupération. J’ai exposé mes mosaïques pour la première fois à Lil’Art l’année dernière.

    Retrouvez-la sur le stand 98
  • La Magicieuse
    Il y a quelques décennies avec mon fils et sa sœur nous avions inventé un jeu, une simulation de combats voire d’entraînements entre magiciennes & magiciens qui consistait à créer des sorts, 3 par joueuse.eur.s puis de les retenir (les siens et ceux des autres) pour pouvoir jouer ensemble et l’un.e contre l’autre.
    Un tableau de jeu s’était ensuite ajouté pour donner du rythme aux parties.
    Ce jeu, La Magicieuse, ne fut joué que 2-3 fois.
    Plus proche de nous, vint cette poussée folle et rafraîchissante de concrétiser de beaux projets livresques qui jusque-là sommeillaient !
    La Magicieuse, d’un jeu familial et lilasien, est devenue une créature littéraire et protéiforme, elle s’est réveillée changée et ouvre maintenant ses pages, à travers ses 5 collections qui vont de la littérature jeunesse au roman graphique adulte, elle aborde le spectacle vivant et le théâtre ainsi que de beaux livres hybrides.

    Retrouvez-la sur le stand 60
  • La Tamanoire Bleue
    Florène est née le 22 avril 1990 et aime qu'on lui souhaite son anniversaire à la bonne date. Elle aime aussi collectionner les flocons de neige et boire son café brûlant. Elle aime moins le café froid et parler d'elle à la troisième personne. Illustratrice de formation j’aime m’improviser créatrice de bijoux fantaisie pour développer un univers enchanté et surréaliste dans lequel je fais évoluer mes créations.

    Retrouvez-la sur le stand numéro 57
  • Le point exclarrogatif
    Passionnée par les arts du travail du fil et amoureuse des fibres et des belles matières, j’explore différentes techniques : filage au fuseau, tissage à la main, crochet, tricot.

    Retrouvez-la sur le stand 58
  • Etranges Palimpsestes
    Étranges Palimpsestes, ce sont des carnets faits main au charme désuet d’un livre ancien. Certains modèles sont ornés de linogravures imprimées sur du papier de vieux livres chinés dont les illustrations s’inspirent d’images d’archives dans l’esprit d’un cabinet de curiosités. Chaque modèle est unique et peut servir au dessin, à l’écriture ou au bullet journal. Rien ne se perd : les chutes de papier sont utilisées pour réaliser des livres miniatures, montés sur sautoir ou boucles d’oreilles.

    Retrouvez-la sur le stand 23
  • Les perles d'Elisa
    Mes bijoux sont fabriqués à partir de baguettes de verre de Murano. Le verre est chauffé à la flamme, une fois ramolli il devient malléable, il peut ainsi être déposé sur un mandrin pour obtenir des perles à trous. Une fois terminée la perle passe directement du chalumeau à un four de recuisson. Mon travail actuel est le fruit de multiples inspirations, il évolue en fonction des stages effectués.

    Retrouvez-la sur le stand 43
  • Mam'zelle Page !
    Passionnées de voyage, nous parcourons le globe et profitons de nos déplacements pour acheter des tissus originaux et nous inspirer pour nos créations. Nous réalisons essentiellement des pochettes, des trousses et des sacs et bien entendu, notre spécialité, des carnets de voyage en tissu. Nos toutes premières créations, il y a une quinzaine d’années, étaient des marque-pages. Nous avons conservé cette habitude et en proposons de nouveaux pour chaque salon. Notre frère, artiste peintre en Normandie, nous fournit des illustrations à l’encre, des pastels ou des gravures que nous proposons sous diverses formes et qui résonnent avec notre univers coloré.

    Retrouvez-les sur le stand 61
  • Marie-Monique Maillard
    Je suis autodidacte et manuelle, j’aime créer et découvrir de nouveaux matériaux et nouvelles techniques. J’aime la nouveauté et la satisfaction que ce que je crée plaise.

    Retrouvez-la sur le stand 59
  • Maud Terseur
    Je suis créatrice en maroquinerie depuis plus de 20 ans, et j’ai la chance d’exercer mon activité au sein d’un atelier de fabrication artisanale situé aux Lilas. Toutes mes créations, sont créées, fabriquées et réalisées sur place. Les peaux que j’utilise proviennent de tanneries Françaises ou Italiennes, et certaines comme le python sont issues de sélection non utilisées des maisons de haute-couture. À travers mes collections, je propose une vision romantique de la maroquinerie, ainsi je tente de faire du sac une pièce sobre, à l'identité singulière. Inspirée par les techniques de l'habillement je revisite les codes de la maroquinerie, auxquels j’ajoute du tressage, du macramé ou des plis savamment calculés.... Le résultat est un mélange subtil et délicat d’un quart de sobriété, d’une dose de féminité et d’une pointe d’originalité. Chaque pièce est assemblée, collée et piquée dans la rigueur et le savoir-faire traditionnel de gestes garants d’une fabrication artisanale.

    Retrouvez-la sur le stand 79
  • Emma
    Mon univers artistique est très coloré, il s'inspire souvent de photos que je prends pendant mes voyages, et j’essaye de capter souvent les expressions ou les attitudes des personnes rencontrées qui me touchent...

    Retrouvez-la sur le stand 68
  • Lydia Boudeau
    Dans le domaine de la mosaïque, j’ai surtout développé la technique dite « Picassiette », faite à partir de débris de céramique. J’aime travailler avec différentes matières comme la vaisselle, pâte de verre, miroirs, émaux brillants et mats qui apportent du relief aux créations. Je pars de morceaux de vaisselles cassées à motifs qui m’inspirent et je forme ma palette de couleur. Ma préférence va vers les camaïeux de bleus. Mes supports d’accueils sont du bois recyclé ou petits meubles ou encore des pots.

    Retrouvez-la sur le stand 70
  • Mireille Saintot-Lion
    Travailler la terre (grès, porcelaine…), lui donner une forme, texturer la surface, jouer avec la couleur en appliquant ou non des émaux… tout cela offre une infinie possibilité de création qui évolue en permanence.
    Depuis peu, je pratique la cuisson Raku, qui confère aux pièces céramiques un aspect primitif avec craquelures et enfumage (la terre sans émail devient noire).
    Le côté aléatoire de la formation des craquelures est très intéressant à observer.

    Retrouvez-la sur le stand 42
  • Nosayam Création
    Univers bohème, dessin instinctif apposé sur différents supports. Objets de décoration et accessoires de mode.

    Retrouvez-la sur le stand 24
  • O'Erine
    Je propose des objets poétiques en céramique, des pièces uniques et de petites séries d’objets colorés, ludiques, sensibles, qui véhiculent la rêverie et la poésie de notre âme d’enfant.
    Mon travail est fonctionnel mais aussi sensible et poétique, souvent inspiré par la nature et la mer.
    Je fabrique entièrement mes émaux (couleurs) à partir de matières premières (sables, argiles, craie, oxydes naturels… des recettes très proche du verre). J'ai un côté artiste qui teste et improvise à l’instinct pour découvrir de nouvelles méthodes de fabrication. Et j’ai du mal à noter scrupuleusement chaque recette avec discipline sur un cahier, j’aime faire les choses dans l’instant et expérimenter.
    J'ai une approche sensible, instinctive et très libre qui laisse une grande place à l’imprévu du feu.
    J'aime évoquer le mystère, la sensibilité, la magie, l'émotion, le caractère unique que l’on ne retrouvera pas dans un objet industriel.

    Retrouvez-la sur le stand 93
  • One Dollar Baby
    Création de bijoux et accessoires d’inspiration vintage.
    Travail graphique de visuels, que j’insère dans différents supports de bijoux, boucles d’oreilles, colliers…
    Travail également de la broderie en soutache et de l’argile de polymère.


    Retrouvez-la sur le stand 92
  • Popenguine Paris
    Popenguine est un village en bord de mer sur la Petite côte du Sénégal. Couturier styliste, j'y suis né et j'y ai appris mon métier. Pendant plusieurs années j'avais mon atelier tout près de la plage et je proposais mes créations sur mesure aux habitants du village et aux visiteurs. J'étais connu là-bas pour le soin et l'originalité que j'apportais à mon travail : vêtements, sacs, accessoires de mode, décoration d'intérieur associant le style et les tissus africains avec une touche occidentale.
    En 2016, je m'installe en région parisienne, et présente mes nouvelles créations entièrement réalisées par mes soins. Mon univers coloré et chatoyant marie wax africains et tissus d'ici aux travers de modèles uniques ou en très petites séries. Je personnalise et réutilise également des pièces déjà existantes que j'intègre dans mon processus créatif.

    Retrouvez-le sur le stand 9
  • Sandra Mage
    Je travaille la laine cordée pour créer des sacs ou des animaux. J'aime expérimenter de nouveaux univers et créer au fil de ma passion.

    Retrouvez-la sur le stand 76
  • Secret des Fils aux Lilas
    Nous sommes un collectif et réalisons des ouvrages en commun ou individuellement avec des tissus de tous types et couleurs, avec des fils à broder en mettant en pratique les techniques d’art textile de différentes natures comme patchwork et broderie.

    Retrouvez-les sur le stand 87
  • Stéphanie Albertus Couture
    Passionnée depuis toute petite par les arts en général et particulièrement par la couture, j'ai développé mon savoir-faire en créant des accessoires en tissu (mode, décoration, cuisine...).
    Je prends plaisir à choisir des tissus graphiques et colorés et à les associer pour réaliser des pièces uniques, tendance et toutes différentes les unes des autres.
    Mes créations sont « entièrement fait main » et j'accorde beaucoup d'attention à la qualité de leurs finitions. J'ai également à cœur de créer des produits réutilisables dans un esprit zéro déchet.


    Retrouvez-la sur le stand 44
  • Les Folies by Nanou
    Créatrice de bijoux uniques et personnalisables sur demande.
    Uniquement sur la base du laiton et de l’acier avec des perles de verre (Murano + cristal…).

    Retrouvez-la sur le stand 53
  • Tout s'métisse
    Notre association a pour objectif d’encourager la diversité culturelle et d’expliquer aux enfants le métissage à travers la musique et la lecture. Accompagnés par des musiciens et artistes professionnels, nous enregistrons des enfants de Seine-Saint-Denis et leur faisons découvrir le travail en studio d’enregistrement. Nous réalisons ainsi des livres musicaux autour de différentes cultures du monde : le Brésil, l’Afrique de l’Ouest, l’Inde, le Maghreb, l’Amérique latine, la Nouvelle-Orléans, le monde créole, l’Angleterre, et la nouveauté 2022 : le monde celte.
    En 2021 nous avons également édité, avec l’association Le jeu pour tous, un jeu de 7 familles qui représente toutes les diversités : familles recomposées, mixtes, mono ou homoparentales, adoptantes, ainsi qu’une grande diversité dans les lieux de vie, les couleurs de peaux, les formes de corps, les handicaps…

    Retrouvez-les sur le stand 46
  • UNC
    Personnages en laine (amigurumi) pour enfants et adultes.
    Yeux sécurisés. Beurre antiallergique.
    Éponges tawashi en laine lavables jusqu’à 60°.


    Retrouvez-les sur le stand 37
  • Wathiny UK
    Je monte des bijoux en acier inoxydable pour éviter les allergies et le changement de couleur du métal au contact de l’eau. Je propose de l’acier inoxydable que je fais électrolyser en doré dans le cadre d’une collection « solaire » que je développe.
    J’associe les pierres semi-précieuses au cristal de Swarovski pour sa qualité de cristal et sa brillance.
    J’introduis des perles japonaises « miyuki » que je monte à la main car j’adore la délicatesse de ces perles.

    Retrouvez-la sur le stand 84
  • ZEST'
    L'art du pliage du papier est une technique traditionnelle originaire du Japon, connue notamment par son modèle le plus populaire, la Grue, symbole de paix.
    Les bijoux origami ZEST' sont réalisés en papier washi et sont assemblés avec des matériaux nobles (plaqué or, gold filled, argent 925) pour donner des bijoux originaux et colorés de qualité.
    J'ai développé également une collection chic non origami, minimaliste avec des pierres semi-précieuses.
    Toutes mes productions sont faites main et sont donc des pièces uniques.

    Retrouvez-la sur le stand 97
  • Atelier Dé-teintes
    Flora est designeuse-céramiste, les recherches de matières et de couleurs sont le centre de son
    travail. A travers ses expérimentations, elle cherche à recréer un lien avec les lieux que nous
    habitons, à dévoiler les histoires et les trésors cachés des matières qui nous entourent.
    Marianne est designeuse textile, sa pratique se situe à mi-chemin entre artisanat et design, avec un
    intérêt marqué pour l’impression, le motif et la couleur. Les aléas maitrisés et l’expérimentation ont
    une place centrale dans son processus de création.
    Ensemble nous avons créé Dé-teintes, un atelier multidisciplinaire autour des couleurs naturelles.
    Nous développons des projets durables et sensibles, expérimentons autour des matériaux et
    pigments que l’on récolte, partageons nos connaissances, rencontrons des créateurs, voisins, amis
    pour construire un espace créatif et bouillonnant !

    Retrouvez-les sur le stand 67
  • Collectif Hé ! Les Terriens
    Nous nous sommes rencontrés lors de cours à l'atelier Kumhari aux Lilas. Pour prolonger cette envie créatrice, nous avons eu envie de nous retrouver régulièrement dans un espace commun.
    Nous partageons le même atelier au sein duquel nous utilisons le même matériel, et les mêmes matériaux, grès, porcelaine, émaux. Nous possédons une volonté commune de recycler au maximum les matériaux, et nous utilisons déjà du matériel de récupération, telles que planches, bassines, et autres... Nos créations sont enrichies par nos échanges au sein de ce lieu. Nos réalisations représentent un style propre à chacun, bien que de nos trois énergies créatrices individuelles se dégage un univers commun.

    Retrouvez-les sur le stand 72
  • Danièle Chapert
    Partir d’une boule de terre, et arriver en quelques minutes à une pièce achevée sur le tour de potier, me semble être le symbole même de la création.
    Il y a 10 ans, j’ai rencontré Julia, de l’Atelier Khumari.
    Travailler le grès et la porcelaine à ses côtés m’a permis d’acquérir une certaine technicité.

    Retrouvez-la sur le stand 2
  • Méa Féecit
    J'aime réaliser des articles de couture utiles et raffinés. Je suis également adepte de création avec des objets détournés.

    Retrouvez-la sur le stand 29
  • CorineTdesign
    Univers épuré empreint de simplicité. Esthétique tout un chacun à chaque moment de sa vie ;
    Présent reflétant des moments de détente et de joie.
    Volonté de parfaire le miracle d’un évènement de vie : heureux anniversaire, mariage, naissance.

    Retrouvez-la sur le stand 47
  • Atelier Fragment
    Création et impression textile sur du lin pour la décoration intérieure :
    L'harmonie de la nature est ma source d'inspiration pour créer des motifs que j'imprime à la linogravure sur du lin naturel, coloré ou teinté à la teinture végétale.
    Les nuances et les variations subtiles qu'offre le processus de cette technique donnent une ambiance vibrante, chaleureuse et personnelle à la décoration de la maison.

    Retrouvez-la sur le stand 3
  • Carole Veron
    L’harmonie des couleurs, la légèreté, la poésie, la minutie du geste, l’évocation, sont autant d’éléments que je retrouve dans le travail du washi. Je propose des objets pliés, des bijoux, des luminaires à partir de ce matériau d’art simple (en apparence) et léger.
    Le washi est un papier traditionnel japonais, composé de fibres de mûrier, ce qui lui donne sa texture et son aspect. Il est utilisé depuis plus de mille trois cent ans et fait partie intégrante de l’esthétique traditionnelle japonaise. Il peut être brut ou raffiné, transparent ou opaque, d’apparence fragile mais résistant. On peut dire qu’il tient sa beauté de ses paradoxes.

    Retrouvez-la au stand numéro 41
  • Michèle Coudert
    La figure stylisée et hybride est l’élément central de mon travail.
    Ces « portraits imaginaires » se décomposent en formes géométriques, jouent sur des volumes qui structurent les différentes influences (Afrique, cubisme, Gaudi…).
    Le mélange des matières fragmente la figure pour la recomposer en une mosaïque d’effets et de couleurs.
    L’accent est mis sur l’axe des figures dans une fausse symétrie.
    L’œil invite au regard, la bouche au dialogue.
    Cette figuration poétique et joyeuse évoque les histoires fantastiques de notre enfance. Ce sont des contes visuels que chacun peut s’approprier.

    Retrouvez-la au stand numéro 62
  • Céline Chevrel
    Je mets en scène des dioramas et compose un univers onirique et poétique en présentant des spécimens biologiques extravagants ou étranges. J’ornemente, métamorphose et propose un voyage où la fragilité se mêle à la science. Je souhaite ré-enchanter l’univers flottant des fonds marins, et donne à voir des cellules et autre micro planctons qui deviennent support de sentiments et d’émotions. Chineuse passionnée, je travaille sur la permanence et déniche au cours de mes déambulations d'anciennes boites auxquelles je redonne vie en les transformant en écrin précieux qui accueillent mes dioramas et cabinets de curiosités.
    La précision du geste, la simplicité des matériaux et la création de volume créent la magie de ces petits théâtres, la nomenclature décalée nous renvoie aux classifications des Muséum d’histoire naturelle.

    Retrouvez-la sur le stand numéro 36
  • Alfa Trucs
    Alfa Trucs, ce sont des luminaires créatifs, fantaisie, écolo‐joyeux ! Des lampes et objets lumineux pour réintégrer notre créativité, nos émotions et notre fantaisie dans la décoration intérieure. Axée sur le surcyclage (upcycling), la marque a pour but de détourner des objets désuets (qui font partie de notre histoire populaire), leur permettant de retrouver une place dans notre quotidien de par leur utilité de luminaire mais aussi par l'émotion qu'ils nous inspirent.
    La fabrication est artisanale, en petites séries, chaque objet est unique selon son vécu. L'esprit d'Alfa Trucs est une volonté forte de produire de manière responsable des objets joyeux et lumineux.

    Retrouvez-la sur le stand 48
  • 114 Paris
    114 Paris est né d’un désir de liberté. On parle beaucoup de charge mentale, moins des kilos que l’on a tendance à mettre dans nos sacs !
    J’avais envie d’un sac qui sache se faire oublier. Un sac qui s’adapte à mes folles journées et pas l’inverse.
    114 Paris était né, le mini sac qui raconte 1 femme, 1 sac et 4 façons de le porter.
    Avec une ceinture ou une chaine selon les envies et moments de notre journée.

    Retrouvez-la sur le stand 30
  • Byancreation
    J’espère vous emmener dans un monde singulier, le mien : un monde poétique, inspiré de la Dame Nature, celui de mes compositions végétales. Je m’appelle Anne Céline et j’habite le 19ème depuis 17 ans.
    Autodidacte, je pose mon regard sur ce qui m’entoure lors de balades en forêt ou de flaneries en ville. J’adore chiner, dénicher des trésors de notre quotidien pour les révéler et les détourner pour vous offrir de les redécouvrir, et éveiller votre curiosité. J’espère susciter votre émotion. Rien n’est banal si on sait regarder. Femme discrète et timide au premier abord, je me révèle entièrement au fil de mes compositions végétales. J’aime associer les couleurs, les formes des fleurs des champs et des villes avec sincérité. Vous ferez connaissance avec moi, à travers elles. Mon passe-temps favoris : GLANER des trésors de la nature dans le Perche et la Sologne, là où j’ai grandi. CHINER : je trouve plaisir à faire de belles rencontres et à découvrir des objets à détourner. CREER : j’espère mettre en valeur avec fantaisie, la simplicité que nous offre Mère Nature.


    Retrouvez-la sur le stand 14
  • Louve
    LOUVE, des pièces uniques créées par Floriane dans son petit coin atelier installé chez elle. Diplômée des arts appliqués, directrice artistique le jour, elle s’est lancée depuis 1 ans dans sa passion pour la céramique et la déco.
    Elle aime façonner à la main une variété de grès chamottés, jouant avec les irrégularités et l’aléatoire de la terre pour sublimer leur texture brute. Elle expérimente sans cesse pour créer des pièces à la fois sculpturales et fonctionnelles aux mélanges d’influences revisitées.


    Retrouvez-la sur le stand numéro 39
  • Stéphanie Andrés Céramique
    A dessiner et modeler la terre argileuse de son enfance, c’est dans le foisonnement qu’offre la vie proche de la nature que Stéphanie Andrés a acquis un sens aigu de l’observation et une imagination foisonnante qui en feront une artiste insatiable. En 2009 elle ancre sa vie dans l’Art de la Céramique et ouvre en 2015 La Maison Atelier Pantin. Son expression personnelle riche de ses multiples vies s’épanouira dans la création d’objets uniques (alimentaires ou décoratifs) modelés à la main sans tour ni moulage, émaillés au pinceau offrant une certaine singularité tout en assurant une utilité pratique pour un usage au quotidien (Four à micro-onde, lave-vaisselle, etc.). En outre, l’artiste peintre n’est jamais très loin et du maniement des couleurs sur la terre que Stéphanie Andrés aime à retrouver sur la toile, nait en 2021 la marque Dérengé.es, bijoux uniques et unisexes en argile ou porcelaine recyclées façonnés et décorés à la main.

    Retrouvez-la sur le stand numéro 38

arts plastiques

  • Elise Demozay
    Illustratrice et graphiste depuis 15 ans, passionnée d'art et épicurienne ! Je dessine depuis mon plus jeune âge, entourée d'artistes, de conservateurs de musée, de critiques d'art, de livres d'art, il m'est impossible de faire autre chose que de dessiner et de voir l'art partout dans ma vie ! J'ai ainsi stylisé mes premières roses à l'encre aquarellable pour les éditions limitées du parfum Paris Premières Roses de la marque Yves Saint Laurent... le floral est devenu une évidence... coquelicot, pivoines, lilas... puis les végétaux, palmiers, jungles, papillons, toucan... tout en multipliant les techniques crayons, encres, pastels, Posca, feutres... mes dessins sont une véritable ode au printemps, à la nature !

    Retrouvez-la sur le stand 40
  • Marie Wermuth
    Prenez quelques graines,
    un peu d’argile,
    un zeste de savoir-faire.
    Ajoutez-y des petites histoires, celles de tous les jours,
    une pointe d’émotion,
    un soupçon de poésie,
    un brin d’humour.
    Et pour finir, saupoudrez d’amour.
    Voilà pour l’essentiel.

    Retrouvez-la sur le stand 96
  • Aurélie Bordenave
    Designer en médiation scientifique, au service de la vulgarisation des savoirs, Aurélie Bordenave mène une recherche plastique explorant le mouvement.
    L’évolution des lumières dans sa série « Paysages » en peinture numérique, le tourbillon des danseurs de swing dans sa série « Swing » ou encore la gesticulation des musiciens dans sa série « Jazz Club ».
    La circulation des énergies fascine l’artiste.
    Aurélie Bordenave a édité deux ouvrages illustrés disponibles à la vente avec possibilité de dédicaces personnalisées lors du salon !

    Retrouvez-la sur le stand numéro 115
  • Maryse Gleyen
    J’ai commencé par faire du collage sur des formats A4 et, en allant à Lisbonne, j’ai rencontré une personne qui utilisait des boites de conserve pour ses créations. J’ai alors, eu l’idée de donner une deuxième vie aux boites de sardines, maquereaux en les transformant en magnet. Chaque magnet a un titre propre qui lui donne tout son sens. Je fais aussi du collage dans des cadres 3D.

    Retrouvez-la sur le stand 27
  • Lorka Berger-Campagne
    Lorka Berger-Campagne explore différents sujets, en cherchant un équilibre entre l’illustration de l’histoire qu’elle se raconte et les techniques et matières textiles qu’elle a choisi d’utiliser, sans se soucier d’une cohérence de style. Parfois, elle appuie son travail sur des photos pour raconter d’autres histoires et inventer de nouveaux personnages. Elle prend plaisir à s’emparer d’un sujet pour mieux le déconstruire et le reconstruire à l’aune de son imaginaire.
    Mêlant différentes techniques de broderie telle que le travail à l’aiguille ou le crochet de Lunéville, elle se plait à combiner le relief et le plat, les couleurs vives et les teintes poivre et sel.

    Retrouvez-la sur le stand 35
  • Jean-Claude Wetzel
    Je suis photographe depuis presque toujours. J’ai commencé avec l’argentique, je poursuis avec le numérique et grâce à lui, je peux retravailler mes images très différemment : y greffer des ersatz digitaux, des échantillonnages colorés, jouer avec la vraisemblance, etc., sans limite autre que celle de respecter l’image initiale. Depuis quelques années je me consacre à la photo de ciel et j’en exploite toutes ses dimensions. Voici les dernières productions.

    Retrouvez-le sur le stand 109
  • Anaïs Lacombe
    Anaïs Lacombe est artiste, son travail s’imprègne de son quotidien, de son vécu. Ses images partent de l’observation, d’un sentiment de contemplation. C’est le temps de poser quelque chose, d’un monde réel qui nous entoure ou de l’intime. Elles lui permettent de traduire ses émotions, d’extérioriser ses sentiments. À travers elles, elle invite le spectateur à des voyages imaginaires, des balades ou
    déambulations contemplatives. Le dessin lui permet alors d’avoir différents langages plastiques à travers différentes techniques telles que le crayon, la gravure, la sérigraphie ; mais aussi différents
    supports, l’illustration, l’estampe, le livre d’artiste, chaque projet étant le fruit d’une expérimentation ou d’une errance différente.

    Retrouvez-la sur le stand 21
  • Marion Laurent
    J’ai commencé la réalisation d’un livre d’illustrations peu avant le confinement, avec pour toiles de fond l’apocalypse et les paysages urbains abandonnés.
    C’est un travail principalement sur l’adaptation et l’acceptation face aux changements divers : climatiques, culturels, émotionnels…
    Même si l’extérieur peut se révéler hostile, il ne faut pas en oublier sa beauté et son étrangeté. Mes illustrations sous forme d’affiches exploitent des thèmes comme le vide/le plein, l’habité/le sauvage, l’humain/le mutant.

    Retrouvez-la sur le stand 116
  • Patrick Mallet
    Patrick Mallet est né à Genève, en Suisse en 1970 et travaille à Paris depuis 1996 en tant que scénariste et dessinateur de bandes dessinées. Il est également éditeur et traducteur pour les éditions MNEMOS depuis 2018.
    Fasciné par la littérature, il adapte une partie des « Mémoires » de Casanova (« Casanova sous les Plombs de Venise »). Il écrit ensuite ses propres histoires avec « Achab », une série dans laquelle il imagine la vie du héros de « Moby Dick » d’Herman Melville.


    Retrouvez-le sur le stand 45
  • Barbara Grynblat
    Touche à tout,
    Après des études de dessin j'ai travaillé en agence et rapidement comme indépendante a la maison des artistes.
    J'ai toujours eu une activité artistique ; modelage, peinture, sculpture.
    J'aime toujours découvrir de nouvelles techniques.
    Sortir parfois de la surface plane du dessin et de la peinture et pouvoir jouer en présence de différents matériaux.
    L’an dernier j’ai suivi un stage avec une artiste Julie Legrand qui a exposé aux Lilas en 2018- Le Funambule et le Géomètre.


    Retrouvez-la sur le stand 64
  • Gaëlle Guevel
    Mon travail est une recherche de la luminosité et des vibrations colorées. J’aime les couleurs, leurs contrastes, leurs harmonies. Je vise en même temps la simplification, le décodage le plus direct possible des lumières colorées imbriquées, des harmonies qui composent les paysages.

    Retrouvez-la sur le stand 101
  • Annick Vavasseur
    Annick Vavasseur, artiste peintre, vous invite à découvrir ses univers, entre rêves et réalités.
    Ses peintures nous emmènent dans des mondes sans frontières où se fondent, souvent, magie, onirisme et surréalisme.

    Retrouvez-la sur le stand 111
  • Amalia Medina Vargas
    Amalia MEDINA VARGAS. Ses études universitaires en gestion ont été menées à Bogotá, sa ville natale, où elle a également commencé sa carrière artistique, s'aventurant dans la photographie et la peinture. Multi facette, elle travaille actuellement comme thérapeute énergétique et artiste peintre. Son parcours est assez atypique. Inscrite aux ateliers pluridisciplinaires des beaux-arts et les ateliers du Louvre et de restauration d'œuvres d'art à Paris, la ville où elle vit, son esprit agité l'a amenée à explorer et expérimenter diverses techniques de peinture.

    Retrouvez-la sur le stand 102
  • Madie
    Etant artiste peintre, je me consacre à la peinture depuis plusieurs années. Je crée mes propres œuvres et effectue en même temps des recherches sur les formes et les couleurs.
    Je peins sur des supports variés : toile, papier verre, etc… Ils sont pour moi une source de motivation et influencent mes différentes façons de peindre.
    J’explore aussi des techniques différentes pour réaliser mes œuvres. La peinture est, pour moi, une belle aventure qui n’est pas près de prendre fin.

    Retrouvez-la sur le stand 82
  • Brigitte Badier
    Créer grâce à la photographie des images intemporelles en travaillant avec la couleur et la lumière.

    Retrouvez-la sur le stand 83
  • Teo Lehog
    Petit gribouilleur explorateur de l'étrange, traversant monts horrifiques, fleuves poétiques et plaines biomécaniques, deviendra, un jour peut-être, grand peintre ambulant... J’aime dessiner et questionner les corps, me confronter au bizarre et à l’indicible, montrer l’horreur et les merveilles des mondes de l’étrange qui me fascinent.

    Retrouvez-le sur le stand 31
  • Didier Frydman
    Les créations de Didier Frydman, réalisées en carrelage découpé, portent sur le rapport de l’homme, représenté par ses réalisations (villes, rues, phares, labyrinthes …), à la nature, tout à la fois belle, grandiose, hostile, dangereuse, démesurée, qui oppose à l’homme des cieux lourds de menaces, des gouffres, des falaises abruptes, des immensités tantôt océaniques tantôt désertiques et arides. La ville verticale face à la nature évoque, à l’instar de la tour de Babel, les vaines tentatives de l’homme de défier le temps et la mort. L’homme bâtisseur apparaît dans sa petitesse et dans son désir de se rassembler, de s’élever pour réaliser ses ambitions. Les forces de la nature peuvent à tout moment le détruire et réduire à néant ses rêves d’éternité, de puissance et de grandeur.

    Retrouvez-le sur le stand 19
  • Arnaud Thoulé
    Pour 2022, comme à mon habitude, une thématique unique “le règne animalier”.
    Deux collections en perpétuelles évolutions :
    - “ANIMAMORPHOSES”, présentant des photomontages animaliers, association de mes propres photos animalières et de vieux tirages de l’époque Victorienne, de l’ère Meji, des peuples Améridiens, des Années Folles à Paris, ou de Vieux Films des années 30’ à 70’.
    - “EPHEMERES”, Duo-Mix de photos animalières et de Graphs urbains (ma propre photothèque animalière associée à des graphs urbains photographiés dans de nombreuses capitales d’Europe (Paris, Barcelone, Lisbonne, Londres, Berlin, ...)
    J’y joindrai des tirages plus classiques Noir & Blanc d’animaux photographiés en liberté (Kenya, Cap Vert) et en Parc animaliers et certains dessins (crayons, fusains, craies, sanguines)

    Retrouvez-le sur le stand 28
  • Ann Valérie Raynal
    J’ai une double approche dans mon travail de l’image, approche photographique et « scientifique ». Mon approche est liée à mon double parcours universitaire. J’invite le spectateur à trouver la bonne distance pour s’approprier une représentation, regarder l’ensemble, puis scruter la photographie, et ce, même dans les procédés anciens que j’ai eu plaisir à expérimenter cette dernière année.

    Retrouvez-la sur le stand 6
  • Atelier aux Lilas pour la Typographie et l'Estampe
    L’univers artistique des membres de l’Atelier aux Lilas est très varié selon les techniques pratiquées : Gravure en taille douce, taille d’épargne (sur bois et lino), sérigraphie, typographie, reliure, photographie argentique.
    Ce qui produit des livres d’artistes tout aussi variés.
    Chaque artiste ayant un univers personnel, il sera attiré vers une technique qui lui sera propre.

    Retrouvez-les sur le stand 122
  • Rengaw
    Enseignant à la retraite. Home artist. Artiste autodidacte, chasseur photo de street art qui se spécialise dans le pochoir sur vinyle.

    Retrouvez-le sur le stand 106
  • Anne la Bijoutière
    Graphiste et directrice artistique de métier, je mets à profit mon expérience pour créer des graphismes de bijoux et imaginer des collections en séries limitées.
    Collection Capsule : Création de graphismes sur ordinateur qui sont imprimés sur papier à Paris en marquage à froid OR ou ARGENT. Je les monte sur bagues, boucles d’oreilles ou colliers avec un cabochon en résine.
    Collection Empreinte : Création de graphismes ou de matières qui sont gravés à la main sur laiton ou sur bois. (bracelets manchettes, bagues, pendentifs de boucles d’oreilles ou de colliers).
    Dans ces 2 collections la lumière joue un rôle important ; car les motifs imprimés en dorure ou gravés dans le laiton ont beaucoup de reflets selon l’angle de vue.
    Collection Minérale : Création de bijoux avec des pierres naturelles (sautoirs, boucles d’oreilles, bracelets) dans un style rétro-vintage.


    Retrouvez-la sur le stand 54
  • Ana Mejia-Eslava
    Ana est dessinatrice, animatrice et éditrice. Née en 1990, elle a d’abord étudié à l'université l'Histoire de l'Art et les Arts Plastiques tout en se formant en parallèle au dessin, à la gravure et à différentes techniques d’impression. En 2017 avec les Xérographes Editions, elle crée un groupe de « croqueurs » qui dessinent les événements culturels en rue comme en salle à la Goutte d’Or, quartier parisien très cosmopolite. Depuis 2016, elle s’associe régulièrement à diverses compagnies de théâtre et de marionnette afin de créer visuels, affiches, scénographies, à divers écrivain.e.s pour illustrer et mettre en page des textes et intervient au sein de structures culturelles associatives et institutionnelles en tant que médiatrice culturelle et professeure d'arts plastiques. Elle crée fin 2020 les Éditions du Carnet d’Or, maison d’édition associative consacrée aux écrits et dessins de l’intime.

    Retrouvez-la au stand 112
  • Catherine Archaimbault
    Par mes collages, je cherche à souligner la beauté et la fragilité de la nature que l’intervention humaine peut à la fois magnifier ou détruire. Ainsi, d’une œuvre à l’autre, le spectateur passe d’œuvres graciles alliant la légèreté et la transparence à d’autres, pleines, denses et rugueuses.

    Retrouvez-la sur le stand 18
  • Collectif Accalmie
    Nous sommes plasticiens, sculpteurs, performeurs, photographes, conteurs, peintres, dessinateurs, vidéastes et nous partageons l’envie de lier nos travaux, nos expérimentations à un engagement humaniste et poétique commun dans le cadre d’actions collectives. L’association Collectif Accalmie a pour objet le maintien, le renforcement, la redécouverte et la création de liens intra et interpersonnels, par le biais de pratiques artistiques ou en lien avec l’art. Pour nous, La création, plus qu’un divertissement, peut être un refuge, une boite à outils qui développe nos capacités d’adaptation, d’écoute, de transformations intérieures et sociales. Dans le cadre des Lil’Art, nous souhaitons proposer différents projets reflétant la diversité des pratiques et des réflexions du Collectif Accalmie.

    Retrouvez-les sur le stand 73
  • Collectif K@rées
    La création étant surtout, pour nous 3, un temps de récréation, nous nous autorisons à toucher à tout. Notre matériel créatif de prédilection : le verre, le fil, la laine, les bijoux…
    Notre besoin d'échange nous amène souvent à des créations communes. Notre collectif n’est pas un espace fermé, nous associons souvent des amis ou des proches à la réflexion, et parfois même à la création. Notre projet créatif est surtout un projet collectif permettant de développer le sens du mieux créer ensemble pour mieux vivre ensemble !!

    Retrouvez-les sur le stand 95
  • Ingrid Monchy
    Depuis toujours ce sont les analogies entre l’infiniment petit et l’infiniment grand qui me guident dans chacune de mes créations, la finesse, la délicatesse, la poésie, la subtilité… Mes voyages en Europe, en Laponie, au Mexique puis en Asie (Japon, Corée) ont aussi et sans aucun doute nourri ma création et ma production.
    J’ai travaillé sur le thème du poisson (photos, gravures…) pendant de nombreuses années, puis autour des légumes, des fruits… leurs structures (portfolio « Histoire de jardinier » composé de 8 gravures de légumes et d’un gaufrage) … J’ai aussi développé un thème plus vaste autour de la nourriture en référence aux pays traversés pendant mes voyages.
    En parallèle de mon travail de gravure, je créée et édite des cahiers de coloriages pop-up – imprimés en toute petite quantité à la Plaine St Denis (93). Ces cahiers destinés aux enfants, adolescents et adultes permettent de fabriquer soi-même des cartes en volumes/pop-up (coloriages, découpage, pliage et collage).

    Retrouvez-la sur le stand 117
  • Au Détour du Papier
    C’est après deux ans au Japon qu’Héloïse Bossard, l’artiste derrière Au Détour du Papier se lance dans l’art du découpage papier.
    Inspirée par la nature, elle dessine fleurs et animaux, mais imagine aussi des découpages où corps et organes humains se mélangeant au monde végétal ou animal pour créer des chimères poétiques.
    Tous ses découpages sont découpés avec un scalpel de précision : patience et minutie sont les clés de ce travail qui demande parfois des dizaines d’heures pour la réalisation d’une seule pièce.
    L’artiste réalise également des cyanotypes (un procédé alternatif de photographie dont les tirages, obtenus en exposant un papier photosensible au soleil sont de couleur bleu de Prusse) en série limitée de certains de ses découpages originaux.

    Retrouvez-la sur le stand numéro 71
  • Juan Carlos Cedillo Gomez
    Mon univers artistique est la nature, la vie que nous voyons et celle que nous ne voyons pas, l’homme. Mon univers est l’énergie qui nous fait vivre.
    Mon inspiration je la trouve dans des thèmes qui me font rêver moi-même… des éléments réels, de la vie quotidienne, de mon passé, de la nature, de mes rêves, de mes désirs et de mes croyances. Il y a toujours une histoire, un monde et des rêves dans mon travail… La mythologie et la cosmogonie mexicaine sont présents dans mon travail, cela est comme faire revivre d’autres mondes du passé et leur donner sa place.
    A travers une peinture à la fois figurative mais imaginative, qui pourrait avoir des teintes de peinture naïve, je retrouve la forme d’exprimer et retrouver une libération de sentiments, des représentations mentales ainsi que d’interprétations d’une nature morte ou vive…
    J’aime la couleur et la lumière. Les couleurs, la façon dont mon pinceau et les thèmes trouvent sans y avoir réfléchi une inspiration ou un reflet de mes origines mexicaines et surement une influence des peintres mexicains.
    Mes techniques sont diverses, mais dernièrement c’est la peinture acrylique qui est plus présente dans mon travail.


    Retrouvez-le sur le stand 100
  • Julia Polak Chevallier
    Julia Chevallier a une approche directe et intuitive de la peinture, elle aime se laisser porter par des associations de matières, de couleurs et des effets de transparence. Petit à petit le sujet émerge, apparaît.
    Elle travaille et retravaille la composition, ajoute, enlève des éléments et de la matière, jusqu’à ce que la peinture se construise, sur papier ou sur toile brute.
    L’artiste partage ses impressions sur le vif du monde qui l’entoure et se saisit de l’actualité ; tout particulièrement celle liée à la diminution de la biodiversité, la mise en péril des espèces.
    L’artiste fait apparaitre une nature hybride, mutante, qui aurait survécu à l’urbanisme, et un être hybride : « l’homme des bois », qui aurait fusionné avec les forêts.
    Les différentes techniques utilisées : encres, acrylique, marker, stylo Bic, lui permettent de varier les matières et les effets de textures, de transparences qui sont aussi importantes que le sujet lui-même.
    Dans chaque tableau, elle nous embarque dans une histoire singulière et une palette de couleurs différentes, qui contribue à la structure et à la force de celui-ci.

    Retrouvez-la sur le stand 89
  • Valérie Theninge
    Plasticienne autodidacte, Valérie Theninge partage son temps et son travail entre la photographie, le dessin, la peinture et l’écriture. Passionnée depuis toujours par le livre, elle a commencé en 2018 à réaliser ses propres ouvrages conçus comme une œuvre véritable par le format, la forme, le façonnage.
    Le paysage est à la base de son travail plastique. Par le jeu des formes et des lignes, Valérie Theninge s’applique à rendre compte des relations complexes et ambigües de l’Homme avec la nature. La palette est le plus souvent noir et blanc ou bichromatique afin de concentrer l’attention sur la composition.

    Retrouvez-la sur le stand 78
  • les Affichistes des Lilas
    J'ai créé un collectif éphémère, "Les Affichistes des Lilas", avec le propos de nous servir des techniques de l'estampe pour créer des affiches sur des thèmes actuels. Nous sommes 15 artistes membres de ce collectif.

    Retrouvez-les sur le stand 117
  • Les Arts Fleurissent la Ville
    L’association regroupe des peintres Street-Art et promeut l’art urbain, selon ses buts, qui sont de créer du lien, faire circuler du langage dans l’espace public avec des interventions qui témoignent de l’art urbain. Elle est à l’origine du Jardin de l’Art Urbain aux Lilas qui a fait partie des visites des Journées du Patrimoine. Et, à la faveur du Budget Participatif de la Ville, elle y illustrera certains murs en 2022.

    Retrouvez-les sur le stand 7
  • Ahmed Hilal
    La sculpture qui évoque à travers des représentations suggestives, un monde de chimères organiques et de formes qui laissent cours à l'imaginaire, l'irrationnel. La créativité c'est donner corps à l'instant fugitif d'une image ressentie. Espace où se révèle mon univers artistique.

    Retrouvez-le au stand 74
  • Lilatelier
    LILATELIER est un collectif d’artistes depuis 16 ans aux Lilas. Sculpteurs, graveurs-, plasticiens, designers lumière, peintres, illustrateurs.
    Notre diversité est notre singularité et notre force. Pour cette année 2022 seront présents sur l’évènement les artistes suivants :

    CHRISTINE AUBERT – SCULPTEUR
    SERGE DAUTHERIBES – PEINTRE
    LEILA GAILARD- PEINTRE ET GRAVEUSE
    PIERRE GENOUVRIER – SCULPTEUR
    ELASA LETELLIER – PLASTICIENNE
    NATHALIE MANGIN – SCULPTEUR
    FLORENCE SAGOTARIO- PLASTICIENNE

    Retrouvez-les sur le stand 118
  • Magali Coutaud
    Ma photo est essentiellement axée sur le paysage urbain, sur la représentation de l’éphémère. Je m’inspire de la ville que j’aime observer, où toute cette richesse visuelle est bien vivante. Je choisis d’explorer la société sous tous ses angles et de l’illustrer sous tous ses aspects les plus variés. Ces mondes urbains sont riches, poétiques, violents. J’effectue un travail photographique contemporain.


    Retrouvez-la sur le stand 107
  • Valéria Thomas
    Je pratique un « art léger », souvent fait de matériaux détournés, récupérés. J’aime faire avec ce que je trouve autour de moi.
    J’aime aussi particulièrement ce qui est éphémère. Quitte à ne pas laisser d’emprunte !
    Je viens du textile (j’ai pratiqué le métier de designer textile pendant 20 ans) et cette affinité se retrouve toujours dans mon univers artistique.
    J’ai depuis longtemps travaillé les sacs plastiques en les faisant fondre. A un moment où ils nous encombraient et n’étaient pas recyclés. Ils tendent à disparaitre au profit des sacs en papier ; c’est une bonne nouvelle !
    Il me reste du stock dont je me servirai à l’occasion pour terminer le cycle de sculptures souples (des méduses notamment) et de tableaux « sans toile ni peinture » commencé il y a une quinzaine d’années.
    En ce moment je renoue avec le papier, avec lequel je compose des « fourrures de papier » en recyclant des magazines, des cartes routières.

    Retrouvez-la au stand 99
  • My bird factory
    Inspirée par la nature, je réalise différents objets (vases, lampes, miroirs...), principalement en gravant le verre.
    J’aime associer différents matériaux et techniques afin de concevoir des univers singuliers.
    Depuis quelques mois, la broderie me permet d’explorer de nouvelles pistes, en l’associant aux créations que je réalise déjà : cyanotypes, verre gravés, bijoux...


    Retrouvez-la sur le stand 51
  • Paperflu
    Créations graphiques, typographiques et illustrations minimalistes, douces et poétiques.

    Retrouvez-la sur le stand 20
  • Lito
    L’univers de mes dessins, ici, reflète le labyrinthe.
    Labyrinthe dans lequel j’aime me perdre et où mon esprit, livré à lui-même, guidé par une force invisible, dirige mon stylo feutre en ces tracés complexes et totalement aléatoires, tel Dédale construisant la tortueuse prison abstraite du Minotaure. Cette architecture du trait, enfermée dans ces étonnants labyrinthes, paradoxalement, libère ma créativité.

    Retrouvez-le sur le stand 26
  • Pierre Feuillatre
    Je dessine des arbres, des arbres penchés, des malades, des souches, des trognes… et je leur donne un prénom.

    Retrouvez-le sur le stand 63
  • Bertrand Dubois
    Bertrand Dubois est né en 1972 en région parisienne. Diplômé d'une école d'arts appliqués (L’E.C.V Paris). Il a d'abord travaillé pour la presse, la communication et très vite l'édition jeunesse lui a offert l'espace et le support pour développer son écriture graphique pleinement. Il publie ses premiers livres aux éditions du Rouergue et compte aujourd’hui une trentaine de livres parus chez plusieurs maisons d'éditions.
    Son travail rempli de matière et de couleur se réfère directement à l'art pictural et trouve sa place dans l'édition jeunesse, la presse et les galeries d'illustrations.
    Il consacre également une partie de son temps à enseigner et à animer des ateliers de dessin et d'illustration.

    Retrouvez-le au stand 119
  • Hortense Lachance
    Linogravures originales et uniques, inspirées par les gravures anciennes et par le monde du tatouage, entièrement gravées, encrées, et imprimées à la main.

    Retrouvez-la sur le stand 22
  • Isabel Michaut
    Mes travaux s’appuient depuis de nombreuses années sur les notions de vide et de plein, qui sont aux sources de la représentation picturale chinoise.
    Sur papier de calligraphie ou bien sur toile, la représentation, essentiellement graphique, prend forme selon un mode qui me semble assez proche de celui de l’écriture, d’une écriture rendue partiellement automatique par le biais du lâcher-prise de la conscience, libérant affects, représentations mentales diverses, et paysages intérieurs.
    Entre dessin automatique, peinture et écriture, le pinceau chemine, révélant la genèse d’un univers aux prédominances florales et organiques.

    Retrouvez-la au stand 113
  • Vassel M-France
    Mon inspiration est puisée à partir de photographies personnelles, dessins d’après nature, mon monde imaginaire. Mon travail se développe avec l'utilisation et la juxtaposition de techniques diverses : mine de plomb, acrylique, huile, aquarelle, feutre, encre, pastel gras et sec, autour des notions de territoire, identité personnelle et collective, en différents formats.

    Retrouvez-la sur le stand 105
  • Gauthier Bedrignans
    Gauthier Bedrignans est un jeune photographe parisien de 25 ans. Passionné par la musique et la création musicale, il commence son cursus par un BTS audiovisuel. La découverte de la photographie argentique va bouleverser sa vie et il décide d’intégrer l’école de photographie SPEOS en 2019, se spécialisant par la suite en photo-journalisme et photographie documentaire.
    Sensible, son travail cherche à nous faire réfléchir sur le positionnement de l’être humain dans notre société, la majeure partie de son travail est réalisée en noir et blanc.

    Retrouvez-le sur le stand 104
  • Fadel
    Depuis mon très jeune âge, le dessin est ma passion. J’aime dessiner sur des supports variés et tester différents styles de dessins. Je suis passionnée particulièrement par des portraits très colorés et plus récemment par des paysages. Je voudrais plus tard être architecte et créer des lieux où des univers très différents se mélangeraient.

    Retrouvez-la sur le stand 34
  • Apollin
    Engagée et passionnée, je réalise des illustrations jeunesses ainsi que des strip éducatifs sur le féminisme ou sur les questions LGBT+. Mes illustrations sont toutes réalisées en traditionnel, sans technique digitale. J’aime beaucoup utiliser l’encre de chine, les techniques de collage et découpage ainsi que d’autres matériaux tels que les crayons et encre de couleurs. J’apprécie également la sérigraphie qui me permet d’explorer les superpositions et différents supports.

    Retrouvez-la sur le stand 120
  • Valérie Lastennet
    Je crée de manière intuitive, principalement à l’acrylique et à l’encre, sans me soucier de règles établies.
    J’explore, j’expérimente avec différents supports et tous les types d’outils que j’ai à portée de main. Je peins, je lisse, je gratte, je lave…
    La terre, le ciel et l’eau sont souvent présents dans mes tableaux lesquels laissent à l’imaginaire sa part de rêve.

    Retrouvez-la sur le stand 5
  • Myrna Muselli
    Influencée par les artistes Haïtiens naïfs et nabis de mon époque et par les couleurs insolites de la nature. Je transforme mes pensées nostalgiques en rêves acryliques pleins de sensibilité.

    Retrouvez-la sur le stand 103
  • Moana Nicholson
    Je peins sur des morceaux de cartons de diverses formes que j’ai coupé moi-même pour varier des toiles basiques et pour faire une sorte de recyclage. J’utilise de la peinture acrylique.

    Retrouvez-la sur le stand 69
  • Gyroscope
    Artistes graphiques et littéraires associés, les éditions Gyroscope ont vu le jour en 2020.
    Nos œuvres visuelles, poésies, textes courts se côtoient dans des formes graphiques variées : livres-objets, estampes, graphzines...

    Retrouvez-les sur le stand 121
  • Collectif Bleu Falaise
    Les membres du collectif se sont rencontrés pendant l’année 2020-2021 au sein d’un atelier d’illustration à l’Ecole Estienne. Venus d’horizons géographiques et professionnels très différents, ils ont été réunis par leur passion commune pour le dessin et l’illustration et par le souhait de développer leurs activités artistiques au sein d’un collectif afin de poursuivre des projets communs et de s’encourager mutuellement dans leurs projets individuels.

    Retrouvez-les sur le stand 110
  • Pascale Solignac
    Univers de l’encre noire, qui épouse la lumière par le retrait dans un vocabulaire de formes minimales et cependant toujours renouvelées. Sobriété extrême des moyens pour exprimer en un geste le souffle suspendu du temps.

    Retrouvez-la sur le stand 108
  • Le feu dans ton dos
    Le feu dans ton dos est un collectif d’étudiantes des Arts Décoratifs de Paris, spécialisées dans l’image imprimée.
    Nous nous sommes rassemblées pour réfléchir et créer ensemble. Porteuses d’inspirations différentes, nous sommes guidées par l’envie de raconter des histoires et d’explorer toutes les potentialités expressives de l’image et du dessin.

    Retrouvez-les sur le stand 17
  • Marika
    Je réalise au sein de mon atelier situé à Montreuil, des illustrations et des sérigraphies sur papier.
    Je m’intéresse dans mon travail au végétal et à la nature, et de manière générale, à l’esthétique du minutieux, détaillé, entremêlé, et foisonnant… Ces moments de dessins sont pour moi quasi méditatifs.
    Chacun de mes dessins est réalisé à la main, puis sérigraphié par mes soins dans mon atelier.
    Chaque tirage est réalisé en très peu d’exemplaires. Les carnets sont entièrement faits main et sont tous des pièces uniques. La sérigraphie est un procédé artisanal ou, dans mon cas, toutes les étapes sont faites à la main.

    Retrouvez-la sur le stand 85
  • Hexan Photographie
    Héloïse est une photographe passionnée depuis son adolescence. Affectionnant particulièrement la photo de rue, elle parcours les contés de la Seine-Saint-Denis afin d’en présenter les avantages ainsi que la culture mais également l’éloigner de tout cliché. Au-delà de la Seine-Saint-Denis, Héloïse aime se perdre et suivre les chemins qui l'emmènent vers le déclenchement de son obturateur.

    Retrouvez-la sur le stand 50
  • Mue Imago
    Mue imago est une illustratrice-artiste. Elle crée des mondes imaginaires sensibles, délicats, poétiques sous forme de dessins et de sculptures en céramique.
    Son univers peuplé d’animaux et de plantes imaginaires, puise son inspiration dans la richesse de formes et de couleurs de la nature, dans la mythologie, dans l’animisme.
    Elle est fascinée par le génie naturel qui s’exprime dans la nature et, dans sa continuité, chez l’homme lorsque celui-ci est mû par le jeu, la spontanéité et non par la performance, cet espace où tout devient alors possible.
    A côté de sa pratique artistique, elle a travaillé pour la presse jeunesse, des agences de communication, des plateformes ludo-créatives. Ces dernières années, ses créations personnelles se dévoilent dans des expositions collectives, sur des marchés de créateurs, sur les murs…


    Retrouvez-la sur le stand 8
  • 3 Escarbeilles
    Je travaille essentiellement en sérigraphie, souvent mêlée de collage ou broderie. Je crée des images à partir de photos anciennes, mes inspirations viennent surtout de la littérature et des jeux littéraires, des mots-images, du conte…
    Toutes mes créations sont des œuvres uniques, faites à la main.


    Retrouvez-la sur le stand numéro 52