Le Secours Populaire a besoin de vous !

Solidarité
SolidaritéPublié le
06 novembre 2020
- Mis à jour le
16 novembre 2020
Monique Jean

Depuis le début de la pandémie, la crise sanitaire a fait basculer un million de Françaises et de Français dans la pauvreté. Comme beaucoup d’autres associations, le Secours populaire a besoin de vous.

Selon les associations caritatives, la crise sanitaire liée à la Covid-19 a fait basculer dans la pauvreté un million de Françaises et de Français, qui s’ajoutent ainsi aux 9,3 millions de personnes vivant déjà au-dessous du seuil de pauvreté. Dans ce contexte exceptionnel, la section des Lilas du Secours populaire a dû se réinventer pour poursuivre ses actions : portage à domicile de colis, fabrication de masques par les bénévoles, maintien des distributions alimentaires mais sur rendez-vous, et diffusion de tickets alimentaires. « Nous avons fermé le 16 mars, assure Monique Jean, secrétaire générale adjointe du comité des Lilas. Le confinement nous a empêché de poursuivre nos actions de solidarité telles que le soutien scolaire, les cours d’alphabétisation, la bibliothèque et l’atelier maternel… Mais début avril, nous avons ouvert à nouveau car les gens avaient faim. Et nous avons recommencé les distributions alimentaires qu’ils venaient chercher sur rendezvous.»

Besoin de dons et de bénévoles
Cette crise sanitaire inédite qui s’est transformée en crise économique et sociale. Elle accentue les inégalités et plonge toujours plus de personnes dans de graves difficultés. C’est pour cela que le Secours populaire a besoin de dons (déductibles en partie des impôts) etde sang neuf. « Nous sommes 40 bénévoles, quasiment tous des retraité.es, mais le noyau dur de fonctionnement, c’est deux ou trois personnes. Nous avons besoin de bénévoles qui s’investissent dans les tâches administratives, avec des compétences en matière juridique, en comptabilité… Si vous disposez d’une heure, d’une demi-journée par semaine, si vous souhaitez vous investir, vous engager, venez nous rejoindre ! »
Le.la bénévole doit d’abord trouver l’activité dans laquelle elle ou il sera le plus à l’aise. Il faut donc venir, essayer, tourner… « On apprend sur le tas. L’important est d’avoir beaucoup d’énergie. Mais cela donne beaucoup de satisfaction. Ici, j’ai vécu de grands moments. Quand on emmène un gamin voir la mer pour la première fois et qu’il nous dit « elle est grande la piscine ». Ou quand une famille arrive, au bout de l’allée, avec une proposition de logement dans la main, vous ne pouvez pas savoir ce que l’on ressent. J’en suis encore émue. » Sa voix se brise, son visage s’illumine…

Secours populaire français,comité Les Lilas

26, rue Romain Rolland 

01 43 63 04 27 

Adresse mail: leslilas@spf93.org 

Permanence mardi et jeudi, de 14h à 16h