Découvrez les créateur·ices de Lil’Art 2021

Cette année Lil’Art fête ses vingt ans ! Venez découvrir les univers artistiques des 130 créateur·ices qui vous attendent au marché couvert et au théâtre du Garde-Chasse.
Mis à jour le
17 mai 2021

arts plastiques

  • Atelier aux Lilas pour la Typographie et l'estampe
    L’univers artistique des membres de l’Atelier aux Lilas est très varié selon les techniques mises à Disposition : Gravures en taille douce, taille d’épargne (sur bois et lino), sérigraphie, typographie, reliure, photographie argentique. Ce qui donne des livres d’artistes tout aussi variés -Chaque artiste ayant un univers personnel sera attiré vers une technique qui lui sera propre et créative.

    Retrouvez-les sur le stand 91
  • Bérengère Staron & Anne Roffet
    Je développe à travers mon métier d’illustratrice jeunesse un univers très coloré, peuplé de personnages souriants et de motifs floraux. Chaque participation à Lil’Art me donne l’occasion de dessiner sur d’autres supports afin de créer des objets illustrés variés. Par ailleurs, je travaille de plus en plus le dessin à la ligne claire.
    Cette année je souhaite inviter la créatrice parisienne de bijoux Anne ROFFET, qui a participé l’année dernière à Lil’Art, et qui dessine sur le métal. Nous souhaiterions proposer des attrape-rêves mêlant nos deux techniques. Chaque année, j’essaie d’utiliser au maximum des matériaux de récupération comme support pour mes illustrations (cartons, chutes de coupe de bois, papiers de vieux livres et magazines…), nous allons essayer cette fois encore plus de nous y tenir pour l’œuvre commune, afin de rester en accord avec la thématique.

    Retrouvez-les sur le stand 44
  • Bruno
    Je suis un touche-à-tout (dessin, photographie, peinture, théâtre, création de meubles…) dont la pratique varie en fonction de mes besoins et envies, afin de me libérer ou de m’amuser avec les contraintes du quotidien. Quel que soit le support, c’est un moyen de creuser des univers qui m’inspirent et de les mélanger. Je retrouve ainsi le plaisir spontané de création des enfants et ça me rappelle que beaucoup de choses sont possibles. C’est le moyen léger et ludique de pousser mes propres limites et ma conception du réel.

    Retrouvez-le sur le stand 115
  • Collectif Accalmie
    Nous sommes plasticiens, sculpteurs, performeurs, photographes, conteurs, peintres, dessinateur, vidéaste et nous partageons l’envie de lier nos travaux, nos expérimentations à un engagement humaniste et poétique commun dans le cadre d’actions collectives. L’association Collectif Accalmie a pour objet le maintien, le renforcement, la redécouverte et la création de liens intra et interpersonnels, par le biais de pratiques artistiques ou en lien avec l’art. Pour nous, La création, plus qu’un divertissement, peut être un refuge, une boite à outils qui développe nos capacités d’adaptation, d’écoute, de transformations intérieures et sociales. Dans le cadre des Lil’Art, nous souhaitons proposer différents projets reflétant la diversité des pratiques et des réflexions du Collectif Accalmie.

    Retrouvez-les sur le stand 59
  • Collectif Caracterres
    Katia Monaci :
    Diplômée de l’école supérieure des Arts Appliqués Duperré, Paris.
    Parcours en agences de communication et maisons d’édition.
    Graphiste, directrice artistique. Peintre.
    site internet : www.katiamonaci.com

    Hee-Young Kim :
    Diplômée de l’école d’art graphique ECV, Paris.
    Parcours en agences de communication.
    Graphiste, illustratrice.
    site internet : kimhy.free.fr

    COLLECTIF CARACTERRES
    Réuni par le graphisme, l’art et l’amitié.

    Retrouvez-les sur le stand 100
  • Collectif Fenêtre sur rue
    Photographie sociale et participative.
    La photographie, presque toujours argentique, est pour nous un moyen d'observer et de révéler l'invisible ou ce qui est à la marge.

    Retrouvez-le sur le stand 116
  • Collectif K@rées
    La création étant surtout, pour nous 3, un temps de récréation, nous nous autorisons à toucher à tout. Notre matériel créatif de prédilection : le verre, le fil, la laine, les bijoux….
    Notre besoin d'échange nous amène souvent à des créations communes. Notre collectif n'est pas un espace fermé, nous associons souvent des amis ou des proches à la réflexion, et parfois même à la création. Notre projet créatif est surtout un projet collectif permettant de développer le sens du mieux créer ensemble pour mieux vivre ensemble !!

    Retrouvez-le sur le stand 83
  • Collectif Seize-Mains
    Seize-mains est un collectif d'étudiantes des Arts Décoratifs de Paris, spécialisées dans le graphisme et l'image imprimée. Nous nous rassemblons dans le cadre de ce salon, poussées par le désir de créer et de réfléchir ensemble. Porteuses d'inspirations différentes, nous sommes guidées par l'envie de raconter des histoires et d'explorer toutes les potentialités expressives de l'image.


    Retrouvez-les sur le stand 119
  • Djey
    Djey nourrit une longue histoire avec les arts graphique et plastique. Tout petit déjà il baladait un carnet de griffonnages savants au gré de ses observations et inspirations, fasciné précocement par l’univers de la Factory et les travestissements tout autant que le génie de Bowie, Banksy aussi…
    Formation de tailleur de pierre adolescent, sérigraphe dans ses premiers métiers exercés, il est aussi batteur pour différentes formations dont KIDNAP encore actif aujourd’hui, ce qui lui vaut un coup de crayon et une pratique du modelage ancrés dans l’imagerie et les utopies punk, empreint d’une fausse candeur.


    Retrouvez-le sur le stand 51
  • La Tamanoire Bleue
    Illustratrice de formation et bijoutière fantaisiste improvisée, Florène développe un univers enchanté et surréaliste et pour cela, elle aime expérimenter et s'essayer à différents supports.

    Retrouvez-la sur le stand 49
  • les Affichistes des Lilas
    J'ai créé un collectif éphémère, "Les Affichistes des Lilas", avec le propos de nous servir des techniques de l'estampe pour créer des affiches sur des thèmes actuels. Nous sommes 15 artistes membres de ce collectif.

    Retrouvez-les sur le stand 88
  • Les arts fleurissent la ville
    AKELO ; artiste résidant aux Lias, elle est inspirée par ses origines russes et sa vision humaniste de l’art urbain. Elle a notamment illustré la ville des Lilas à travers sa participation au prix du graffiti, elle présentera pour l’occasion des portraits peints sur pierre de petits formats, des impressions de ses mêmes pièces en agrandissement, enfin des toiles.

    DIANE : artiste sensible venant de la restauration de tableaux, son parti-pris de peinture protéiforme, utilisant les transparences et les aplats de couleur sur papier de soie en font une artiste unique. Proche de la cause des femmes, elle témoigne à travers son art de son héritage. Elle présentera des toiles et des impressions.

    GINO : artiste urbain pilier du Marais des années 80, issu du mouvement punk et alternatif, sa vision de l’amour s’exprime à travers les pochoirs mettant principalement en scène des femmes assujetties au plaisir ou également les interdits que notre société met en espace. Il présentera des esquisses originales, des matrices de pochoir et des toiles.

    LO SLIMBI : artiste inspirée par ses voyages et sa relation au monde, son but est de dénoncer la grisaille qu’on accepte dans notre quotidien, afin d’en révéler les couleurs et l’humour. Elle présentera des boites de tous volumes customisés, des impressions et des autocollants.

    PROST : artiste s’appuyant sur un bon bagage en histoire de l’art, il s’applique à travers ses interventions à développer le concept de « disco-moon » via ses ronds de couleurs symptomatiques, qui représentent la passerelle entre ce que Baudelaire appelait les « correspondances » dans la musique techno et les arts plastiques. Il présentera des impressions, des toiles et quelques objets customisés.

    Retrouvez-les sur le stand 31
    lajungledesvilles
  • Lilatelier
    LILATELIER est un collectif d’artistes depuis 15 ans aux Lilas. Sculpteurs, graveurs, plasticiens, designer lumière, peintre, illustrateur. Notre diversité est notre singularité et notre force. Pour cette année 2021 seront présents sur l’évènement les artistes suivants
    SERGE DAUTHERIBES PEINTRE
    NATHALIE MANGIN SCULPTEUR
    KATIA DREGHI SCULPTEUR
    PASCALE RACT PLASTICIENNE


    Retrouvez-les sur le stand 93
  • MoKa
    Karim ADJALI & Olivier MAITRE dit « MokA », maître-nageur et photographe pour l’un, graphiste et photographe pour l’autre, vous proposent leur vision insolite des piscines, des plus anciennes, datant du 19e siècle, aux plus récentes. Saurez-vous les reconnaître ?
    MOKA joue avec les contrastes, intérieur/extérieur, liquide/solide et nous emporte dans son univers imaginaire où les nageurs s’envolent, où les bassins se transforment en routes et où l’eau coule à l’envers.
    L’univers des deux artistes interroge, surprend, et nous emporte au-delà des repères établis, pour nous faire redécouvrir avec jubilation des piscines municipales parisiennes et la piscine municipale lilasienne !

    Retrouvez-le sur le stand 107
  • Paperflu
    Créations graphiques, typographiques et illustrations minimalistes, douces et poétiques.

    Retrouvez-la sur le stand 24
    gaellemazars
  • REM Studio 93
    REM STUDIO c’est aussi « ART 93 »
    Plasticien installé dans mon atelier aux Lilas, créateur art de rue. Je travaille les vieux papiers, récupérations, décollages, trouvailles de vide-greniers. Mes créations sont toujours des pièces uniques. Toiles d’affiches déchirées, collages. Tableaux et plaques de BD anciennes, de comics.

    Retrouvez-le sur le stand 43
    remstudio93
  • Vassel M-France
    Mon inspiration est puisée à partir de photographies personnelles, dessins d’après nature. Mon travail se développe avec l'utilisation et la juxtaposition de techniques diverses allant de la mine de plomb, acrylique, huile, aquarelle, encre, pastel gras, autour des notions de territoire, identité personnelle et collective, en différents formats.

    Retrouvez-la sur le stand 110
  • Catherine Archaimbault
    Par mes collages, je cherche à souligner la beauté et la fragilité de la nature que l’intervention humaine peut à la fois magnifier ou détruire. Ainsi, d’une œuvre à l’autre, le spectateur passe d’œuvres graciles alliant la légèreté et la transparence à d’autres, pleines, denses et rugueuses.

    Retrouvez-la sur le stand 16
  • Brigitte Badier
    Avec la photographie, on peut figer l'instant et le rendre intemporel. Cet instant est inestimable car il est unique et éphémère. Je cherche à exprimer sa beauté et à transmettre l'émotion ressentie en travaillant avec la couleur pour apporter une impression d'intemporalité.

    Retrouvez-la sur le stand 113
  • Marie-Luce Bergeron
    Mon univers artistique est animé par l’envie de faire rêver : choisissant d’abord les thèmes qui me permettent de rêver moi-même. Je continue à prendre des cours de peinture avec un professeur qui me permet aussi de rencontrer des peintres connus comme Victor Spann, surnommé le « peintre du mouvement » et d’autres invités lors de nos expositions de l’Association Artistique de la Préfecture de police (AAPP). Grâce à cette association, j’expose deux ou trois fois par an, notamment dans des mairies. Entre les cours de peinture, et les expositions régulières, voila mon univers artistique. Mon parcours « formation artistique » n’est pas celui des beaux-arts, mais celui d’une adhérente à l’AAPP depuis 1985 e du centre culturel des Lilas. J’ai participé aux expositions dans les mairies des 5e, 6e, 20e arrondissements, Neuilly… et aussi dans la galerie « Vert Galant », ancienne demeure de Simonne Signoret et Yves Montand.

    Retrouvez-la sur le stand 29
  • Luca Biancheri
    C’est durant ces quatre années travaillées sur les chantiers en Suisse que Luca découvre sa passion pour le bâtiment, plus précisément la maçonnerie et la taille de pierre. A dix huit ans il décide alors d’intégrer les Compagnons du Tour de France à Toulouse, mouvement ancestral ayant pour réputation la rigueur et l’amour du métier, visant à atteindre l’élite ouvrière. C’est après cinq ans de voyage qu’il décide de s’installer à Paris où il continue à travailler sur des ouvrages d’exception. Cela ne lui suffit pas pour autant à exprimer toute sa créativité, sa réflexion et sa passion. C’est dans ses créations principalement à base de béton, issues de recettes fuit de travail, de recherche et d’expérience, que vous pourrez découvrir ses ouvrages uniques en leur genre. Ce sont des séries limitées ; chacune des pièces défie et réinvente la matière brute qu’est le béton pour former des œuvres de design à la fois massives et élégantes.

    Retrouvez-le sur le stand 72
  • Patricia Billouet
    Lil’Art est une manifestation de créateurs où chacun peut exprimer son art et monter son univers artistique avec une organisation très bien menée.
    Exposition sur les marchés en province et depuis six ans à Lil’Art ainsi que dans des restaurants.

    Retrouvez-la sur le stand 6
  • Juan Carlos Cedillo Gomez
    Mon univers artistique est la nature, la vie que nous voyons et celle que nous ne voyons pas, l’homme. Mon univers est l’énergie qui nous fait vivre.
    Mon inspiration je la trouve dans des thèmes qui me font rêver moi-même… des éléments réels, de la vie quotidienne, de mon passé, de la nature, de mes rêves, de mes désirs et de mes croyances. iIl y a toujours une histoire, un monde et des rêves dans mon travail… La mythologie et la cosmogonie mexicaine sont présents dans mon travail, cela est comme faire revivre d’autres mondes du passé et leur donner sa place.
    A travers d’une peinture à la fois figurative mais imaginative, qui pourrait avoir des teintes de peinture naïve, je retrouve la forme d’exprimer et retrouver une libération de sentiments, des représentations mentales ainsi que d’interprétations d’une nature morte ou vive…

    Retrouvez-le sur le stand 105
  • Joelle Chemla
    Tendances électriques. Diverses expressions et techniques (gravures, empreintes, monotypes, collages, photo, numérique…) au service d’un thème ou d’une inspiration. Spontané de type « art brut ».


    Retrouvez-la sur le stand 64
  • Pascal Cossu
    L’univers de mes dessins, ici, reflète le labyrinthe.
    Labyrinthe dans lequel j’aime me perdre et où mon esprit, livré à lui-même, guidé par une force invisible, dirige mon stylo feutre en ces tracés complexes et totalement aléatoires, tel Dédale construisant la tortueuse prison abstraite du Minotaure. Cette architecture du trait, enfermée dans ces étonnants labyrinthes, paradoxalement, libère ma créativité.

    Retrouvez-le sur le stand 61
  • Magali Coutaud
    Ma photo est essentiellement axée sur le paysage urbain, sur la représentation de l’éphémère. Je m’inspire de la ville que j’aime observer, où toute cette richesse visuelle est bien vivante. Je choisis d’explorer la société sous tous ses angles et de l’illustrer sous tous ses aspects les plus variés. Ces mondes urbains sont riches, poétiques, violents. J’effectue un travail photographique contemporain.


    Retrouvez-la sur le stand 102
  • Benjamin Dallet
    Les gens, la nature, les corps, l’actualité, la mort, le sens de la vie, ou encore le temps qui passe, sont mes principales sources d’inspiration. Effet miroir pour interroger chacun sur l’existence, la société, l’autre, la nature, le bonheur, la solitude, la liberté…

    Retrouvez-le sur le stand 52
  • Elise Demozay
    Illustratrice et graphiste je cherche à exprimer par le dessin : la légèreté, la sensualité, la séduction, l’ornementation, le végétal. La réalisation de mes dessins est variée, technique mixtes, encres aquarelles, crayons, pastels, fusains, sérigraphie, gravure, peinture sur soie… De la légèreté du trait et du fondu des couleurs se dégage la volupté des motifs floraux, des silhouettes, des visages.

    Retrouvez-la sur le stand 36
  • Sandrine Dietrich
    La laine cordée est une matière naturelle : la laine de mouton. Après la tonte, la matière est débarrassée des, lovée, peignée et teintée. Cette jolie matière se travaille par piquetage avec des aiguilles à feutrer ou à coudre. Chaque fois que l’aiguille entre en contact avec la matière, les fibres s’emmêlent entre elles. La laine devient plus dense, on peut aussi lui donner la forme souhaitée et mélanger les couleurs.

    Retrouvez-la sur le stand 70
  • Pierre Feuillatre
    Je dessine des arbres, des arbres penchés, des malades, des souches, des trognes… et je leur donne un prénom.

    Retrouvez-le sur le stand 85
    feuillatrepierre
  • Karen Fingerhut
    Mon univers artistique est varié. Ce que je souhaite présenter à Lil’art 2021 est mon travail de sculptures réalisées en terre cuite (grès et porcelaine) et mes broderies, toutes autour du thème de l’ogre, « mon ogre ». Comme je suis aussi décoratrice dans l’audiovisuel et le spectacle vivant, je souhaite créer un espace global immersif sur mon stand afin de plonger le visiteur dans mon univers à la fois rassurant de l’enfance et inquiétant (par l’évocation de la présence de ce personnage de l’ogre sur lequel je travaille) par de petits détails décalés et mystérieux.

    Retrouvez-la sur le stand 108
  • Charline Flahaut
    … L’homme relié à son environnement.
    Les horloges tableaux pour enfants représentent des paysages apaisants, champêtre, avec des animaux familiers et enfants. Le village est un cocon protecteur intégré à la nature.
    Les peintures, encre sur soi, acrylique sur papier ou bois, mêlent des personnages faits d’après des croquis réalisés à l’atelier de la Grande Chaumière à Paris ou d’après des danseurs en mouvement. Ils s’insèrent dans un univers géométrique abstrait. L’homme s’intègre : soit en harmonie, soit en climat hostile.

    Retrouvez-la sur le stand 106
  • Jonathan Fryc - Bows
    Je suis un artiste graffeur et beatmaker hip-hop issu du Bomb Junkiz crew et du collectif Anthropoworks. Mon nom d'artiste est Bows. Je peins depuis plus de 20 ans.
    Le wildstyle et l’abstract style marquent mes peintures par des lettrages peu lisibles et des formes abstraites, laissant place à l’imaginaire de chacun·e. Je peins principalement sur murs et sur toiles, avec des techniques et outils divers : bombe aérosol, aérographe, stylos posca, feutres alcool, crayons de couleurs pastels, pochoir, peinture acrylique, dripping, pouring.
    L’entremélage et la superposition de couleurs sont au cœur de mon travail.
    Je fais également du live painting lors de certains évènements.
    J'aime évoluer dans mon travail et essaie de renouveler ma créativité au fur et à mesure, par de nouvelles techniques et / ou nouveau style.
    La peinture est pour moi une recherche de soi constante en explorant les inconnus que la créativité peut faire découvrir. C'est un lien vers l'extérieur, vers l'Autre, vers le monde.
    C'est un moyen de rencontre qui peut donner des possibilités d'échanger et améliorer le vivre ensemble.
    C'est une expérience personnelle qui enrichi et qui est en perpétuelle mouvement, car l'art est pour moi évolutif, plein d'inconnu et donc rempli de découverte.


    Retrouvez-le sur le stand 76
    BowsJoJfbBowsjfb
  • Didier Frydman
    Les œuvres de Didier Frydman sont réalisées par assemblages de morceaux de carrelage qu’il découpe, meule et lime avant de les coller. Elles sont dominées par des aplats de couleur d’où surgissent des mondes tantôt clos et labyrinthiques, tantôt infinis qui, en dépit des sensations de vertige ou de claustration, laissent toujours entrevoir des échappées. Ses œuvres portent sur le rapport de l’homme, représenté par ses réalisations urbaines (rues, impasses, carrefours, building …) à la nature, tout à la fois belle, grandiose, hostile, dangereuse, démesurée, qui oppose à l’homme des cieux lourds de menaces, des falaises abruptes, des abîmes, des immensités désertiques et arides. La ville verticale face à la nature évoque, à l’instar de la tour de Babel, les vaines tentatives des hommes de défier le temps et la mort.

    Retrouvez-le sur le stand 17
  • Madie Gastineau
    Je suis artiste peintre et me passionne depuis longtemps pour l’art de manière générale. J’aime faire, dans mes œuvres, des recherches sur les formes et les couleurs. Les supports variés que j’utilise : toile, carton, influencent mes différentes façons de peindre. J’explore aussi toutes sortes de techniques pour réaliser mes œuvres. La peinture reste pour moi une belle aventure, un long voyage sans fin.

    Retrouvez-la sur le stand 13
  • Maryse Gleyen
    J’ai commencé par faire du collage sur des formats A4 et en allant voir un marché de créateur à Lisbonne, j’ai rencontré une personne qui utilisait des boîtes de conserve. J’ai alors eu l’idée de donner une deuxième vie aux boîtes de sardines et maquereaux en les transformant en magnet (aimant derrière) ou en objet à accrocher tel un tableau (attache arrière). J’aime raconter une histoire dans un petit format (chaque boite a un titre). Je fais aussi du collage sur carton.

    Retrouvez-la sur le stand 15
  • Gulschan Göthel
    « Episodes en 25 détails » est une recherche picturale qui tente de rendre compte différemment de l’espace photographique.
    La technique développée par l’artiste nécessite la manipulation d’un outil créé par elle-même. Celui-ci permet, par une fragmentation de l’espace photographié, d’exercer le regard du spectateur en le forçant à des aller-retours entre les détails et le tableau dans son ensemble. Se dessinent des paysages déstructurés aux points de fuite multiples intégrant le mouvement et le temps.
    Ces collages se composent de 25 photogrammes, découpées puis assemblées entre elles.
    La composition permet de multiplier les points des fuites, de fragmenter le regard suivant la trame mise en place sur plusieurs niveaux de lecture. Les moindres détails deviennent importants, l’unité de temps explose, la réalité est amplifiée. Celle-ci devient plus subjective mais curieusement plus réelle.

    Retrouvez-la sur le stand 117
  • Barbara Grynblat
    Après des études de dessin j'ai travaille en agence et comme indépendante a la maison des artistes.
    Aujourd'hui je suis à la retraite.
    J'ai toujours eu une activité artistique; modelage, céramique, peinture, sculpture.
    J'aime toujours découvrir de nouvelles technique comme actuellement la résine et le verre filé au chalumeau.
    je construit mes pièces en associant différents matériaux .

    J’aime sortir de la surface plane du support en y associant une dimension 3D (volume). J'ai toujours eu une activité artistique ; modelage, peinture, sculpture. J'aime toujours découvrir de nouvelles techniques. L’an dernier j’ai découvert la technique du monotype à atelier du singe rencontré lors du forum des associations. J’ai aussi découvert la technique du verre filé au chalumeau.

    Retrouvez-la sur le stand 84
  • François Guery
    Je dessine depuis longtemps en tant que violon d’Ingres : en atelier (nus), en plein air (paysages, portraits), dessins d’imagination, et j’ai rarement publié : dans Hara Kiri jadis, sous le pseudo de Gorgo, et j’ai dessiné la couverture de mon livre Archéologie du nihilisme, Grasset 2015.
    J’utilise la plume, le lavis, le crayon et je me suis risqué à l’acrylique, pour de rares paysages....
    Depuis que j’ai cessé d’enseigner à l’Université, j’ai eu le temps de dessiner quotidiennement et de publier mes dessins sur les réseaux sociaux. J’y suis entré en contact avec des artistes du monde entier, comme l’amérindien Jim Denomie, et je publie aussi en tant qu’Hari Gorgo.

    Retrouvez-le sur le stand 112
    FrançoisGuery
  • Gabriel Irlande
    Gabriel Irlande a été formé à l’école Boulle, puis s’est spécialisé dans la gravure et l’image imprimée à l’école Estienne.
    Au travers des médiums traditionnels du dessin et de la gravure, mais aussi du dessin numérique, il crée des ponts entre les disciplines et les graphies : la sérigraphie devient vitrail, la gravure devient peinture, l’impression taille-douce s’exporte sur tee-shirt…
    Dans ses recherches, il a pu collaborer avec d’autres créateurs, comme Lemon Squeezer Factory, en créant un imprimé pour des chapeaux présentés en exclusivité à Lil’Art l’année passée.
    Cette année, Gabriel poursuit ses projets : une bande-dessinée reportage au sein d’une école alternative (réalisée en gravure), un web-comics en cours de construction, et un jeu vidéo autour du même univers.
    En plus de ça, il produit diverses illustrations, peintures et dessins dans son univers mêlant figuration, surréalisme et poésie, en parallèle de la construction de son propre atelier.


    Retrouvez-le sur le stand 89
  • Richard Killroy
    Mon univers artistique revisite les mythes pour les désincarcérer de la tradition et les mettre sous tension grâce au travail du rêve. D'où le mouvement et la couleur qui impriment une torsion à ces figures surgissant de l'inconscient. Le masque est le motif, que je travaille. Il peut prendre toute la place ou au contraire se faire miniature. Il fait signe et indique un territoire en éternelle transformation comme les versants d'un volcan en apparence endormi ou les ondoiements de la mer. Mon travail se situe à mi-chemin entre tradition et nouveauté et s'exprime par le pastel. Il fait écho à mon univers d'écrivain. En effet la peinture est au centre de me trois derniers romans.

    Retrouvez-le sur le stand 111
  • Mathias Lachal - Le Long
    Le Long est un jeune street artist Lilasien dont on peut voir le travail dans les rues de Paris, dans le 11e, 13e, 20e arrondissement principalement. Il représente des animaux, aquatiques, volants ou terrestres, très colorés, dorés, argentés, en prenant soi de garder une certaine touche de peinture ressemblant plus à traité au pinceau qu’un traité classique des bombes de peinture qu’il utilise. Il travaille surtout sur mur mais également sur bois ou palettes de bois pour des formats mobiles, tableaux.

    Retrouvez-le sur le stand 33
    lelong_art
  • Marion Laurent
    Je fais surtout des illustrations pour la presse, jeunesse ou adulte. Ce sont souvent des dessins qui reflètent l'air du temps, qui parlent de sujets de société. J'aime aussi pour mon travail personnel dessiner des paysages urbains et des portraits. J'ai fait de la bande-dessinée, principalement des récits de vie : j'aime observer les gens et retranscrire leurs émotions.

    Je suis toujours professeure d'illustration et BD au centre culturel Jean Cocteau et je continue à travailler en tant qu'illustratrice freelance. Je vis à Paris dans le vingtième arrondissement.
    Après avoir obtenu mon diplôme en Arts graphiques en 2001, j'ai fait quatre albums de bande-dessinée au scénario et au dessin, entre 2006 et 2015.
    Actuellement, je travaille davantage pour la presse et la jeunesse, notamment Le Monde, le Moniteur ou Gallimard.
    Je prépare une nouvelle série d'affiches autours de portraits de femmes célèbres " dures à cuire", qui viendra compléter celle déjà présentée l'année dernière. J'ai également réalisé de nouveaux visuels qui seront présents sous forme d'affiches et de cartes postales sur le stand.

    Retrouvez-la sur le stand 87
  • Christine Lecas
    Je m’inspire de tout ce qui m’entour pour créer des tableaux avec de fines bandes de papier.

    Retrouvez-la sur le stand 71
  • Théo Legouis - Teo Lehog
    Petit gribouilleur explorateur de l'étrange, traversant monts horrifiques, fleuves poétiques et plaines biomécaniques, deviendra, un jour peut-être, grand peintre ambulant… J’aime dessiner et questionner les corps, me confronter au bizarre et à l’indicible, montrer l’horreur et les merveilles des mondes de l’étrange qui me fascinent.

    Illustrateur freelance, j'aime faire voyager avec mes créations dans divers univers (Nature, fantastique, fantaisiste...). Ouvert aux opportunités pour du travail d'illustration. Je vend aussi une série de jeu de tarot illustrés, d'inspiration art nouveaux, présenté aux Lil'art 2020, n'hésitez pas à le découvrir sur ma boutique.

    Retrouvez-le sur le stand 21
  • Philippe Lévy
    Aujourd’hui, médecin, chef de service à l’hôpital Beaujon, j’ai beaucoup hésité à mon adolescence entre des études supérieures et la photographie. J’ai réalisé plusieurs livres photographiques lorsque j’étais jeune adulte puis me suis orienté vers la médecine. J’ai toujours été passionné par la photographie et notamment la macrophotographie qui révèle des détails, des structures invisibles ou non perçues à l’œil nu. A quelques années de ma retraite (né en 1955), je reviens à mes premiers amours …

    Retrouvez-le sur le stand 97
  • Patrick Mallet
    Je suis auteur de bandes dessinées, en tant que scénariste et dessinateur. Certains de mes albums sont fait en collaboration avec un dessinateur lorsque je suis scénariste, ou avec un scénariste lorsque je suis dessinateur.
    Je suis également illustrateur pour des couvertures de livres.

    Retrouvez-le sur le stand 34
  • Amalia Medina Vargas
    Mon univers artistique est légèrement éclectique. J'aime les choses qui ont une âme, qui laissent ressentir une énergie qui les appartiennent et les entoure et j'essaie de transmettre cette énergie avec force et puissance.

    Cette année je me suis inspirée des univers personnels de certains peintres impressionnistes pour faire leurs portraits, tout en reprenant certains aspects picturaux de ceux-ci. Je cherche à faire en sorte que leurs regards expriment une partie de leurs personnalités et de leurs âmes.

    Retrouvez-la sur le stand 103
  • Sébastien Merandet
    Toujours très inspiré par la science-fiction et les romans d’anticipation, ma démarche reste la même depuis 2015 : créer des vues intemporelles et silencieuses qui mettent en scène notre absence et qui questionnent notre emprise sur le monde.
    Depuis que j’ai choisi l’aquarelle et le dessin à l’encre comme moyen d’expression, je procède presque toujours de la même manière : après avoir choisi une zone urbaine, je prélève une image au hasard à l’aide de Google Earth et je redessine l’ensemble.
    De jour, le ciel s’éclaircit. Les voitures rouillent. Les herbes poussent et envahissent les trottoirs et les façades des immeubles. De nuit les lumières des villes sont remplacées par celle des étoiles et du clair de Lune, et le paysage disparaît plus ou moins dans la pénombre.

    Retrouvez-le sur le stand 90
    sebonzewebseb0nz
  • Ingrid Monchy
    Depuis toujours ce sont les analogies entre l’infiniment petit et l’infiniment grand qui me guident dans chacune de mes créations, la finesse, la délicatesse, la poésie, la subtilité…
    Mes voyages en Europe, en Laponie, au Mexique puis en Asie (Japon, Corée) ont aussi et sans aucun doute nourri ma création et ma production.
    J’ai travaillé sur le thème du poisson (photos, gravures…) pendant de nombreuses années, puis autour des légumes, des fruits… leurs structures (portfolio « Histoire de jardinier » composé de 8 gravures de légumes et d’un gaufrage)… J’ai aussi développé un thème plus vaste autour de la nourriture en référence aux pays traversés pendant mes voyages.
    Actuellement je travaille sur ma lecture et interprétation de la Genèse dans la Bible ou d’autres textes bien antérieurs comme les Lois de Manu notamment, les correspondances avec la Naissance de l’Être, sa beauté, sa fragilité et son mystère... Pour cela j’apprends à poser de la feuille d’or sur mes papiers préalablement gaufrés.
    En parallèle de mon travail de gravure, je créée et édite des cahiers de coloriages pop up - imprimés en toute petite quantité à la Plaine St Denis (93). Ces cahiers destinés aux enfants, adolescents et adultes permettent de fabriquer soi-même des cartes en volumes/ pop up (coloriage, découpage, pliage et collage).

    Retrouvez-la sur le stand 86
  • Atelier Moors
    La mission d'Atelier Moors est d'aider les enfants et adolescents à mener une vie épanouie et pleine de sens.
    La créatrice Astrid Moors, designer textile et illustratrice, propose notamment une gamme d'objets qui font du bien, protègent ou donnent confiance en soi : décoration, papeterie, bijoux, accessoires... Son univers est sensible et doux, mais aussi joyeux et coloré. Ses collections sont fabriquées à la main aux Lilas en très petites séries.

    Les motifs du studio de design textile Atelier Moors sont dessinés à la main pour l’univers du bébé et de l’enfant. Mon univers est naïf, coloré, positif, sensible et doux. Je suis très inspirée par les histoires de toutes sortes, les animaux, mais aussi mes voyages. Atelier Moors propose également des objets qui font du bien : des petites BROCHES qui portent bonheur, des CARNETS où laisser s’exprimer sa créativité ou sa gratitude ; des COUSSINS pour des soirées cocooning ou des VEILLEUSES pour créer une ambiance douce. Atelier Moors a à cœur de vous aider à penser de façon positive, savourer les petits moments de bonheur, et à vous créer des petits cocons doux et colorés où vous réfugier pour vous sentir bien. Les créations sont UNIQUES ou en SÉRIE LIMITÉE, avec de belles matières naturelles, fabriquées de façon artisanale et responsable dans l’Est parisien et à prix juste.

    Retrouvez-la sur le stand 65
  • Julia Polak Chevallier
    Julia Polak Chevallier est inspirée par une nouvelle nature, elle aime se laisser porter par des associations d’images, de graphismes, de matières et de couleurs. Petit à petit le sujet émerge, apparaît.
    Elle travaille et retravaille la composition, ajoute, enlève des éléments et de la matière, jusqu’à ce que la peinture se construise, sur papier ou sur toile brute.
    L’artiste partage ses impressions sur le vif du monde qui l’entoure et se saisit de l’actualité ; tout particulièrement celle liée à la diminution de la biodiversité, la mise en péril des espèces.
    L’artiste fait apparaitre une nature hybride, mutante, qui aurait survécu à l’urbanisme, la pollution, qui se serait adaptée aux changements climatiques, qu’elle associe à des sujets intimes.
    Ses toiles sont autant de voyages et d’interprétations de la rencontre d’une réalité et de celle qui lui échappe.
    Les différentes techniques utilisées : encres, acrylique, marker, stylo Bic, lui permettent de varier les matières et les effets de textures, de transparences qui sont aussi importantes que le sujet lui-même.
    Dans chaque tableau, elle nous embarque dans une histoire singulière et une palette de couleurs différente, qui contribue à la structure et à la force de celui-ci.


    Retrouvez-la sur le stand 45
  • Nathalie Pottier
    J’aime : 1- écrire (notamment des poésies) 2- flâner dans les rues et prendre des photographies 3 – suivre l’histoire des villes et cités avec un intérêt particulier pour les aspects évolutifs de l’urbanisme. 4 – faire un travail de mémoire et rendre hommage aux personnes que je rencontre mais aussi aux lieux que j’habite et dont j’apprécie l’occupation et le voisinage commerçant.
    Mon ambition est d’associer mes intérêts de prédilection et d’en faire un support de communication afin de les faire partager avec d’autres. J’apprécie Les Lilas qui est ma ville d’adoption. J’apprécie le quartier Bruyères-Chassagnole que j’habite depuis plus de 30 ans avec un tissu de petits commerçants et de pavillons avec jardins et immeubles à hauteur modéré.
    Beaucoup de petites entreprises artisanales ont quitté les lieux et leur départ a retiré de la vie mais des efforts sont faits pour garder l’âme de cet endroit. L’incident viral que nous vivons depuis 2020 avec le confinement montre l’importance de garder nos petits commerces, un tissu associatif actif et l’intérêt pour les autres. Mon exposition participe de cette ambition, présenter le quartier où je vis au travers d’images graphiques et faire comprendre pourquoi je l’apprécie et pourquoi il est essentiel de maintenir du lien social. Les commerçants du quartier Bruyères Chassagnole sont d’accord pour parler d’eux au travers de mon exposition. C’est un projet qui s’inspire des aléas du COVID et en fait une initiative e pour lutter contre ces aléas par le regard autour de soi et le besoin de sauvegarder certaines valeurs. Mon projet pourra peut-être donner envie à d’autres de valoriser leur lieu de vie C’est un projet graphique mais qui a une vocation qui dépasse ce cadre
    J’ai un premier volet « scrap » avec des collages de photos (photos 1 et 2) qui me permet de présenter les sujets dans un univers coloré, ludique et parfois féerique. Les enfants et les animaux sont particulièrement une source d’inspiration pour moi.
    J’ai un volet photos dessinées pour la partie habitat (photos 3, 4 et 5). C’est une association photos/dessins. C’est une retranscription de ce que je vois et que je redessine. Mes dessins réalisés se rapprochent de la ligne claire car j’aime la rigueur du trait. Je les complète de détails qui vont les rendre vivants et attachants.

    Retrouvez-la sur le stand 99
  • Ann Raynal
    J’aime avoir une double approche, photographique et “scientifique” dans mon travail artistique. Mon approche est liée à mon double parcours universitaire. J’invite le spectateur à trouver la bonne distance, pour s’approprier une représentation, regarder l’ensemble, le tout puis à s’approcher, se reculer, s’approcher à nouveau pour scruter la photographie.

    Retrouvez-la sur le stand 5
  • Agnès Robin
    Difficile de définir mon univers artistique ; mes sujets sont très divers, le lien entre tous étant mon plaisir à jouer avec les couleurs.
    Parfois des « horizons colorés » : paysages abstraits grands formats, jeux de couleur souvent réalisés à la gouache ;
    - parfois des « fabulettes » : petits contes graphiques pour grands et petits
    - parfois des natures mortes : » retour de marché » : sujets peints à l'acrylique sur des assiettes réalisées en papier journal,
    - parfois des « Hommes fleurs » peints à l'acrylique sur cartons toilés ronds et d'autres fois encore des « peittes compositions abstraites molles et dynamiques »
    Au gré du temps, les sujets varient, reviennent et s'enrichissent...

    Retrouvez-la sur le stand 7
  • Aydé Rouvière
    Inspirée par la mémoire des lieux, les histoires réelles ou imaginaires, les paysages et encore les rêves, je façonne par assemblage, opposition, jouant avec l’équilibre des formes et des volumes. Les matériaux, terre et plâtre, sont travaillés sans effet, pour la beauté de leur teinte naturelle et de leur qualité. Ici la ville est empreinte, morcelée, sa mémoire réinventée.

    Retrouvez-la sur le stand 114
  • Valérie Rouzaud - My bird factory
    Je continue à travailler le verre gravé (sur carafes, cloches, miroirs…) et les cyanotypes (procédé photographique du début du 19ème siècle). Comme j’aime travailler différentes techniques, je créé des objets qui les rassemblent, comme les broches brodées sur cyanotype, ou les petits jardins de perles sous cloches gravées.

    Retrouvez-la sur le stand 20
  • Charlie et Marc Segala
    Cette année je me suis associé avec Charlie, ma fille qui a 9 ans. Nous avons commencé à produire des dessins et peintures en duo… Comment supprimer les rapports de pouvoir entre nous ? Comment se désapproprier le résultat final ? et rester ravis de faire cela ensemble…

    Retrouvez-les sur le stand 3
  • Maryam Shams
    Peintre abstrait dans le courant de la peinture gestuelle, Maryam SHAMS puise son inspiration au cœur des éléments de la nature. Ce sont les mouvements de la nature, le vent, l'eau, les ondes et les vibrations qui l'animent.
    Chaque tableau est l'aboutissement d'une recherche de signes répétés inlassablement. Le but est de trouver la sensation émouvante des formes qui révèlent une écriture qui fait écho à une mémoire intime du geste.
    Par son chromatisme, Maryam Shams, met en lumière "la couleur" qui devient le sujet de sa réflexion picturale.
    L'artiste émerveillé par la liberté d’expression des « Impressionnistes », appartient la lignée des "peintres de lumière" avec une écriture gestuelle et spontanée s'attachant à la fois à la texture et à la consistance de la peinture.
    Son approche technique nous rappelle le courant de « Action Painting » et la technique du « dripping » d'un Jackson Pollock. Aussi, par sa profondeur, elle nous fait penser aux artistes de « Colorfilde » tel que Rothko, Robert Motherwell...
    La peinture de Maryam SHAMS raconte néanmoins un paysage de matière, un ensemble de signes colorés se détachant d'un fond.
    Ce que l’on appelle le "hasard", fait naître des formes libres qui atteignent le sublime à travers l’incertitude du geste. Sous sa main et par l'impulsion des mouvements rotatifs donnés à la toile, les couleurs s’organisent en masses colorées telles des cartographies imaginaires. La couleur devient alors, la seule véritable voie, en route vers les" îlots de lumière" dans des espaces méditatifs.
    Si en filigrane l’influence Perse est visible dans l’œuvre de Maryam SHAMS, l’artiste veut surtout être un intermédiaire à travers lequel passe un monde pur et invisible.

    Retrouvez-la sur le stand 98
  • Pascaline Simar
    Que ce soit par la peinture, la photo ou la vidéo, je suis toujours en recherche d’une mise en scène de la lumière. Aucun souci de représentativité, reconnaissance, incarnation, mais le désir de laisser chacun ressentir ou pas l’atmosphère qui se dégage ... J’aime la peinture qui laisse le temps d’y entrer, d’y rester, et l’image fixe ou animée qui étonne, fascine, le temps de son apparition.

    Retrouvez-la sur le stand 94
  • Mas Soegeng
    Arrivant de mon pays, l’Indonésie, il y a quarante-cinq ans maintenant, j’ai posé mes bagages aux Lilas qui est devenu mon port d’attache. En tant que peintre et comédien, spécialiste du masque, j’ai parcouru le monde de nombreuses années. Avec le temps qui passe, j’ai renoué plus fortement avec la peinture. C’est un dialogue permanant qui s’est instauré entre elle et moi, m’apportant l’équilibre. Peindre est pour moi un acte de méditation, un chemin paisible qui mène à la sérénité, à la paix.

    Retrouvez-le sur le stand 74
  • Pat Soegeng
    « La mosaïque imite le ciel, avec des astres éparpillés, dessine l’univers ». Morceau après morceau, on cherche, on ramasse, on accumule, on rejette on accueille… petit à petit, le puzzle prend forme. Mosaïque unique, reflet d’une respiration, témoignage d’un passage.

    Retrouvez-la sur le stand 73
  • Françoise Soumille
    Le ressenti de l'oeuvre en cours prévaut toujours sur la forme que la pierre ou le bois vont me donner.
    Parfois je me perds et repars dans une autre direction jusqu'à ce que je vois un équilibre dans les masses, une fluidité dans les lignes. Et je me demande si a pu se fixer, enfin, l'émotion du moment que je veux transmettre.

    Après des années de dessin, j’ai découvert la sculpture sur pierre, puis sur bois, il y a une quinzaine d’années. Je produis essentiellement pour traduire un ressenti, une émotion. Faire a toujours été pour moi plus important que publier ou exposer.

    Retrouvez-la sur le stand 46
  • Sarah Teulet
    Sarah Teulet véhicule dans son travail des messages en lien avec la fragilité du passage de l’homme sur terre, en proposant des illustrations qui interrogent les consciences sur notre position dans la société.

    Retrouvez-la sur le stand 42
  • Arnaud Thoulé
    Pour 2021, comme à mon habitude, une thématique unique “le règne animalier”
    Deux collections :
    - “ANIMAMORPHOSES”, présentant des photomontages animaliers, association de mes propres photos animalières et de vieux tirages de l’époque Victorienne, de l’ère Meji, des peuples Améridiens, des Années Folles à Paris, ou de Vieux Films des années 30’ à 70’.
    - “EPHEMERES”, Duo-Mix de photos animalières et de Graphs urbains (ma propre photothèque animalière associée à des graphs urbains photographiés dans de nombreuses capitales d’Europe (Paris, Barcelone, Lisbonne, Londres, Berlin...).
    J’y joindrais des tirages plus classiques Noir & Blanc d’animaux photographiés en liberté (Kenya, Cap Vert) et en Parc animaliers et certains dessins (crayons, fusains, craies, sanguines).

    Retrouvez-le sur le stand 26
  • Elise Tolianker
    Je suis artiste peintre autodidacte, je travaille avec des techniques mixtes, tentant à chaque toile de créer une expérience autour de la matière, où je me laisse emporter par l’émotion et la découverte. Le goût de la peinture et du dessin me suit depuis l’enfance. La pratique et l’approfondissement de mon travail sont liés à une rencontre qui a été essentielle sur le plan personnel et artistique.
    Cela a été une évidence dès le premier touché de la peinture. J’ai senti que je pouvais exprimer mes émotions, mes sensations avec un pinceau, avec un couteau, ou tout simplement mes doigts. Toucher les matières, ressentir et sentir la forme des gestes et des mélanges.
    Mon déclic est lié à une rencontre dans ma vie personnelle et artistique qui m’a permis de faire renaitre ma passion d’enfance.

    Retrouvez-la sur le stand 101
  • Ilkay Unay-Gailhard
    Je travaille actuellement sur un projet nommé «Soviet’s Fingerprints» et j’aimerais exposer certaines œuvres durant Lil’art 2021 dans un espace dédier.
    Dans le projet «Soviet’s Fingerprints», mes estampes, gravures sur bois, sérigraphies et estampe numérique pigmentaire illustrent les racines du changement du système politique et économique dans les pays post-soviétiques, notamment dans les pays du Caucase: Arménie, Azerbaïdjan et Géorgie. La surcharge des vieilles voitures soviétiques est l’une des attitudes culturelles communes dans ces pays. Ces vieilles voitures fatiguées avec des rêves de profit capitalistes surchargés pourraient s’interpréter comme un pont entre le socialisme passé et la compréhension du nouveau système capitalisme installé depuis l’indépendance de ses pays. Ils montrent la fin de l'ancien système économique. Ils sont le symbole du changement de système politique.
    J'aime garder dans mes œuvres des expressions simples, intenses, solides et dynamiques, représentant principalement des scènes urbaines et rurales ainsi que des gros plans de voitures dans une perspective graphique et parfois surréaliste.


    Retrouvez-la sur le stand 104
  • Annick Vavasseur
    Artiste-peintre, peintre en décors trompe l’œil, exploratrice dans l’âme, Annick Vavasseur vous invite à découvrir son univers artistique qui se décline sous diverses formes, matériaux et techniques.

    Retrouvez-la sur le stand 109
  • Annie Vernay-Nouri
    Poupées singulières, pourvoyeuses d’histoires et de magie, les Héritières sont faites de matériaux naturels, bois flottés, oranges tombées, algues…. ramassés au gré des promenades. S’y ajoutent des tissus anciens maculés par le temps ou des textiles variés, bruts ou chamarrés. S’inscrivant dans la transmission d’un savoir faire féminin, les petits points invisibles de nos aïeules, détournés de leur fonction première, sont remplacés par de larges points, volontairement malhabiles et colorés.

    Retrouvez-la sur le stand 96
  • Raul Villullas
    Tout au long de mon parcours je n’ai cessé de combiner gravure, dessin et peinture. Dans mon travail artistique, je me suis principalement axé sur l'édition des livres d'artiste et la réalisation de gravures sur bois, en mettant l’accent, selon les cas, sur la force de l'encre noire ou la polychromie. La gravure sur bois me permet de m’exprimer dans un langage graphique à la fois fort et puissant.

    Retrouvez-le sur le stand 118
  • Marie Wermuth
    Prenez quelques graines,
    un peu d’argile,
    un zeste de savoir faire.
    Ajoutez-y des petites histoires, celles de tous les jours,
    une pointe d’émotion,
    un soupçon de poésie,
    un brin d’humour.
    Et pour finir, saupoudrez d’amour.
    Voilà pour l’essentiel.
    Si petits, si fragiles, si intimes, ils me racontent…
    ils vous racontent toutes nos histoires et nos rencontres.
    Un pont entre nous, des résonances … pour nous sentir vivants, reliés.

    Retrouvez-la sur le stand 39
  • Jean-Claude Wetzel
    Il m’arrive encore d’exposer mes photos telles quelles, sorties de la boîte pour ainsi dire.
    Mais depuis quelques années, je travaille sur des projets plus élaborés permis par le numérique. J’y trouve une liberté nouvelle, une réinvention bienvenue. Actuellement, à partir de mes milliers de photos de ciels et de nuages, je mène une recherche sur le noir-et-blanc, la couleur, les formes et l’espace. C’est le projet NUÉES que je décline par thèmes : Bascules, AColoré, Monochromes, Quadrants…

    « Avec le numérique et grâce à lui, je suis libre d’élaborer mes images et d’y greffer des éléments imaginaires, des ersatz, des échantillonnages colorés. Ici je retravaille mes ciels, un sujet qui revient régulièrement dans mes photographies et que j’approfondis depuis quelques années. »

    Retrouvez-le sur le stand 95

artisanat d'art

  • Anne K Création
    Je propose des bijoux colorés mais aussi sobres, graphiques, élégants et délicats qui allient plusieurs matériaux (l'email, le laiton, l’acier inoxydable, l’acétate). J’adore composer des boucles d’oreilles, pour moi c’est le bijou que l’on porte, que l’on change, que l’on perd, qui attire l’œil, le "plus" qui « habille » un visage. Je propose plusieurs thèmes par collection, que je décline par couleurs. Bien entendu, colliers, sautoirs, bracelets, bagues, broches… viennent compléter mon offre.

    Retrouvez-la sur le stand 57
  • Association Pas sans toit
    Créations textiles

    Retrouvez-les sur le stand 60
    AssociationPassansToit
  • Association des Seniors des Bruyères
    Notre atelier se consacre à la fabrication de poupées en tissu ou en tricot habillées par nos soins ainsi qu’à de petits sujets en tissu encadrés que nous vendons au bénéfice de l’UNICEF.

    Retrouvez-les sur le stand 1
  • Atelier KRUTT
    Nous sommes un atelier associatif de 6 céramistes, nos techniques et nos univers sont bien distincts, nos parcours aussi. Notre approche est plus artistique qu’artisanale car nos productions sont le plus souvent des pièces uniques ou de très petites séries.

    Retrouvez-les sur le stand 27
  • Atelier Tribu Rouge
    Sculpteur de formation, en 2008, je crée une installation pour Lil’art nommée TRIBU ROUGE, 50 sculptures personnages rouges sont installés entre le théâtre et le marché pour lier les deux lieux lors de l’évènement. Le caractère éphémère de mes sculptures m’apparait par la suite comme un phénomène à dépasser et pour poursuivre mes recherches plastiques et je me tourne vers la céramique, pour obtenir au contraire la durabilité. Cette matière me permettant travailler aussi le volume, que le dessin et la couleur.
    Une partie de mon univers de céramique est végétal, oscillant entre l’art et artisanat ; Mes objets, ou sculptures sont toujours des pièces uniques. Pots, jardinières me permettent de travailler le vivant avec les plantes.
    Je pars à la cueillette régulièrement aux alentours de mon atelier, chaque fleur et feuille est choisie avec soin pour être empreinte dans la terre.
    On peut comparer mon travail à un herbier du 93 en volume

    Retrouvez-la sur le stand 78
  • Collectif les Cousines !
    Notre collectif articule ses créations autour d’un travail basé sur les textures et la couleur et l’utilisation de différentes matières et matériaux, comme le tissu, la laine, le fil et le papier, avec des techniques artisanales inspirées du monde entier, comme le tissage, le wax ou encore l’origami.

    Retrouvez-les sur le stand 79
  • Collectif Sprague
    Depuis 2016, le Collectif Sprague rassemble des artisans et des artistes dans une démarche d’expérimentation et de réappropriation de techniques anciennes. Au sein du Collectif Sprague sont représentés les métiers de la bijouterie-joaillerie, de la taille des gemmes, de l’horlogerie, de la broderie et des arts graphiques. Les artisans et artistes de l’association initient des projets de créations pluridisciplinaires, organisent et participent régulièrement à des expositions afin de développer le réseau des métiers d’arts et l’ouverture sur le grand public.


    Retrouvez-les sur le stand 47
    collectifsprague
  • Coralys - Histoire de perle
    Créations artisanales perlées diamond entièrement réalisées à la main.
    Création de tableaux avec encadrement adapté au modèle.
    Décoration de protège passeport.
    Décoration de boite à lunettes.
    Décoration de journal secret sur mesure.
    Décoration de sac à main et pochette.
    Décoration de boites de rangement.


    Retrouvez-la sur le stand 50
  • Isalain
    Isalain est né d’un amour du fait main avec l’envie de travailler des matières naturelles durant l’été 2018. Création d’objets de décoration en corde naturelle, rafia, aussi bien pour les grands que pour les petits. Une envie de revenir à l’essentiel, renouer avec le naturel dans notre maison.


    Retrouvez-la sur le stand 83
  • Kréaty
    La création est un atout que je pense avoir depuis toute petite. Dans mes loisirs, j'ai pratiqué divers arts créatifs (peinture, fabrication d'objets déco, couture, relooking meubles...) avant de me focaliser sur le modelage et la création de figurines en pâte polymère. J'ai commencé par créer des bijoux puis, j'ai changé d'univers.
    Je propose désormais des figurines à poser ou à suspendre, des cadres en relief, des portes clés et autres petits objets en pâte fimo, dans un univers coloré et féerique.
    J'aime créer aussi des objets personnalisés, à partir de photos et/ou d'éléments caractéristiques d'une situation ou d'une personne.
    Depuis peu j'ai décidé d'en faire une réelle activité complémentaire à mon activité professionnelle actuelle. La participation à des salons de créateurs me permet de faire connaître mon univers et d'en rencontrer d'autres.

    Retrouvez-la sur le stand 83
  • La magicieuse
    Il y a quelques décennies avec mon fils et sa sœur nous avions inventé un jeu, une simulation de combats voire d’entraînements entre magiciennes & magiciens qui consistait à créer des sorts, 3 par joueuse.eur.s puis de les retenir (les siens et ceux des autres) pour pouvoir jouer ensemble et l’un.e contre l’autre.
    Un tableau de jeu s’était ensuite ajouté pour donner du rythme aux parties.
    Ce jeu, La Magicieuse, ne fut joué que 2-3 fois.
    Plus proche de nous, vint cette poussée folle et rafraîchissante de concrétiser de beaux projets livresques qui jusque-là sommeillaient !
    La Magicieuse, d’un jeu familial et lilasien, est devenue une créature littéraire et protéiforme, elle s’est réveillée changée et ouvre maintenant ses pages, à travers ses 5 collections qui vont de la littérature jeunesse au roman graphique adulte, elle aborde le spectacle vivant et le théâtre ainsi que de beaux livres hybrides.

    Retrouvez-la sur le stand 69
  • Le point exclarrogatif
    J’aime travailler la laine et autres fibres à travers différentes techniques : tricot, crochet, tissage, filage. Le principe est qu’avec des d’outils très simples, on peut transformer la matière et que le potentiel créatif est immense. Par exemple en tissage, on peut marier et mélanger les coloris et les différentes matières à l’infini, ce qui donne des étoffes uniques avec des nuances subtiles. Je travaille aussi sur le trompe l’œil en créant au crochets des cactus et autres végétaux.

    Retrouvez-la sur le stand 63
  • Les perles d'Elisa
    Mes bijoux sont fabriqués à partir de baguettes de verre de murano. Le verre sous forme de baguette est chauffé au chalumeau, ce qui permet de le modeler. Cette technique nécessite un apport en oxygène. Le verre ramolli est déposé sur place à un trou qui servira à enfiler la perle. Les perles sont placées dans un four de cuisson pour améliorer leur solidité.

    Retrouvez-la sur le stand 81
  • Les pots d'Astie
    Ce sont de nombreux voyages qui ont inspiré mon travail.
    Après une belle expérience dans le domaine de l’enfant, avec la création de la boutique Astie co, j’ai eu envie d’orienter cette nouvelle activité en partant d’un produit recyclé. J’ai choisi la boîte de conserve, me permettant de lui donner une seconde vie.
    Mon univers est très varié, j’y aborde plusieurs thèmes : nature, villages, visages, graphisme... Les couleurs se marient avec harmonie et cohérence, chaque pièce est unique.
    Lors de chaque manifestation, je présente les différents usages de mes pots en situation : cache-pot pour les plantes, bougeoirs, accessoires de salle de bain, accessoires de bureau... Chacun se les approprie ensuite à sa guise.
    J’étends maintenant la gamme de mes produits en créant des barrettes, des broches, bougies... Avec un travail autour de la couleur et du graphisme.
    Mon activité a maintenant 2 ans. Je distribue mes créations dans une dizaine de boutiques à Paris et les environs. J’apprécie beaucoup la rencontre avec les clients lors de manifestations plus ponctuelles comme des marchés de créateurs et marchés de Noël.

    Retrouvez-la sur le stand 9
  • Mam'zelle Page !
    Passionnées de voyage, nous parcourons le globe et profitons de nos déplacements pour acheter des tissus originaux et nous inspirer pour nos créations. Nous réalisons essentiellement des pochettes, des trousses et des sacs et bien entendu, notre spécialité, des carnets de voyage en tissu.
    Nos toutes premières créations, il y a une quinzaine d’années, étaient des marque-pages. Nous avons conservé cette habitude et en proposons de nouveaux pour chaque salon. Notre frère, artiste peintre en Normandie, nous fournit des illustrations à l’encre, des pastels ou des gravures que nous proposons sous diverses formes et qui résonnent avec notre univers coloré.

    Retrouvez-les sur le stand 48
  • Nosayam Création
    Artiste autodidacte à l’univers bohème, je fais du macramé, des dessins qui sont parfois apposés sur de la maroquinerie en coton , de la papeterie le tout dans un univers à l’esprit bohème, hippie, zen.

    Retrouvez-la sur le stand 18
  • O'Erin
    Je propose des objets poétiques en céramique, des pièces uniques et de petites séries d’objets colorés, ludiques, sensibles, qui véhiculent la rêverie et la poésie de notre âme d’enfant.
    Mon travail est fonctionnel mais aussi sensible et poétique, souvent inspiré par la nature et la mer.
    Je fabrique entièrement mes émaux (couleurs) à partir de matières premières (sables, argiles, craie, oxydes naturels… des recettes très proche du verre). J'ai un côté artiste qui teste et improvise à l’instinct pour découvrir de nouvelles méthodes de fabrication. Et j’ai du mal à noter scrupuleusement chaque recette avec discipline sur un cahier, j’aime faire les choses dans l’instant et expérimenter.
    J'ai une approche sensible, instinctive et très libre qui laisse une grande place à l’imprévu du feu.
    J'aime évoquer le mystère, la sensibilité, la magie, l'émotion, le caractère unique que l’on ne retrouvera pas dans un objet industriel.

    Retrouvez-la sur le stand 55
  • One Dollar Baby
    Création de bijoux et accessoires. Travail de visuel sur logiciel, inséré dans différents supports. Travail également de montage d’apprêts et d’argile de polymère.

    Retrouvez-la sur le stand 78
  • Pas le temps d'enfiler des perles
    Vous n’avez pas le temps d’enfiler des perles ? Nous le faisons pour vous ! Le but de Pas le temps d’enfiler des perles est de jouer sur les qualités et les types de perles, de jouer sur les métaux pour pouvoir créer des bijoux sur mesure adaptés au budget de chacun.
    Dans le cadre de la démarche développement durable et pour garder des pièces chères à notre cœur, nous proposons également de réparer les bijoux cassés.
    Les bijoux présentés à Lil’art pourront être ajustés sur place, créés sur mesure voire même réparés sur site en fonction de l’affluence.

    Retrouvez-la sur le stand 56
  • Popenguine Paris
    Popenguine est un village en bord de mer sur la Petite côte du Sénégal. Couturier styliste, j'y suis né et j'y ai appris mon métier. Pendant plusieurs années j'avais mon atelier tout près de la plage et je proposais mes créations sur mesure aux habitants du village et aux visiteurs. J'étais connu là-bas pour le soin et l'originalité que j'apportais à mon travail : vêtements, sacs, accessoires de mode, décoration d'intérieur associant le style et les tissus africains avec une touche occidentale.
    En 2016, je m'installe en région parisienne, et présente mes nouvelles créations entièrement réalisées par mes soins. Mon univers coloré et chatoyant marie wax africains et tissus d'ici aux travers de modèles uniques ou en très petites séries. Je personnalise et réutilise également des pièces déjà existantes que j'intègre dans mon processus créatif.

    Retrouvez-le sur le stand 22
    popenguineparis
  • Secret des Fils aux Lilas
    Nous réalisons des ouvrages collectifs et individuels avec des tissus de tous types et couleurs, avec des fils à broder en mettant en pratique les techniques d’art textile comme patchwork et broderie.

    Retrouvez-les sur le stand 80
  • Tout s'métisse
    Tout s’métisse est une association lilasienne qui existe depuis 2012. Notre objectif est de faire découvrir les différentes cultures du monde aux plus jeunes par le biais de la lecture et de la musique. Nous réalisons ainsi, avec des enfants de Seine-Saint-Denis, des livres musicaux afin de leur permettre de comprendre les différences et les richesses des métissages.
    Nous avons aujourd’hui 8 livres musicaux qui permettent aux plus jeunes de découvrir différents pays, villes ou régions du monde : le Maghreb, le Brésil, la Nouvelle-Orléans, le monde créole, l’Afrique de l’Ouest, l’Amérique latine, l’Inde et l’Angleterre.

    Retrouvez-les sur le stand 28
  • UNC
    Création pour enfants et adultes d’objets au crochet et/ou en tissus. Nous recherchons toujours l’originalité et l’innovation. La sécurisation des objets réalisés pour les enfants est notre priorité.

    Retrouvez-les sur le stand 23
  • Wathiny UK
    Mon univers de création est très onirique et végétal pour mettre en avant la poésie de la fleur, le feuillage, les couleurs de la pierre. J’aime également la brillance, l’éclat de cristal, c’est pourquoi j’ai développé des collections avec le cristal de svarowski sur de l’acier inoxydable (pour éviter les allergies et résister à l’eau).

    Retrouvez-la sur le stand 77
  • Stéphanie Albertus
    Passionnée depuis toute petite par les arts en général et particulièrement par la couture, j’ai développé mon savoir-faire en créant des accessoires en tissu (mode, décoration, cuisine…).
    Je prends plaisir à choisir des tissus graphiques et colorés et à les associer pour réaliser des pièces uniques, tendance et toutes différentes les unes des autres.
    Mes produits sont « entièrement fait-main » et j’accorde beaucoup d’attention à l’aspect pratique mais également au rendu de chacune de mes créations.
    Lil’Art est un événement qui me donne envie de présenter mes réalisations aux Lilasien.nes.

    Retrouvez-la sur le stand 40
  • Michele Benhaim
    Mon univers artistique est très coloré, il s'inspire souvent de photos que je prends pendant mes voyages, en essayant de capter les expressions ou les attitudes des personnes que je rencontre, et qui me touchent souvent par leurs regards... Je suis aussi très inspirée par des peintres tels que Chagall, Frida Kahlo, Matisse et bien d’autres…

    Retrouvez-la sur le stand 84
  • Sandrine Bonamy
    Passionnée de fil et matière textile, ce sont les étoffes d’Afrique (wax, fancy, légos….) qui m’inspirent actuellement. Le motif est avant tout le point de départ de mes créations cousues, crochetées, brodées et upcyclées.

    Retrouvez-la sur le stand 38
  • Véronique De Lavau
    J’ai suivi une formation de designer textile et surface, à l’école ESMOD de Paris. J’ai démarré dans la mode féminine, avant de me spécialiser très rapidement dans l’univers de l’enfant et du « tout petit ». Depuis quelques années, je ne me limite plus à un seul secteur. Mes créations sont diverses et éclectiques, allant des bijoux, à la papeterie ou aux objets décoratifs. Elles ont néanmoins comme point commun un univers ludique et surtout très coloré.

    Retrouvez-la sur le stand 66
    vdelavau
  • Stéphanie Foresta
    Mon univers sont les bijoux mélangé de matériaux, de verre, de fils de tissus. La composition de bijoux uniques et personnalisables. Le plaisir pour une cliente d’avoir son bijou rien que pour elle, c’est une satisfaction et surtout de les voir revenir chaque année.

    Retrouvez-la sur le stand 8
  • Catherine Gruson
    Dans ma pratique de la céramique, j’ai commencé par la sculpture et le modelage, mais assez vite j’ai eu envie de travailler sur les pièces de la vie quotidienne (autour de l’art de la table), essentiellement au tour ou à la plaque sur grès. En parallèle la découverte du Japon, de son approche esthétique (le wabi-sabi) et de sa céramique (forme et décoration) sont devenues et restent des sources d’inspiration pour mon travail. Mon objectif est d’élargir les formes fabriquées et leur décoration.

    Retrouvez-la sur le stand 75
  • Jasmine Guenet
    Poupées, doudous, vêtements et chaussons de bébés, vêtements de poupées, créés avec plaisir pour le bonheur des enfants. Un univers coloré pour développer l’imagination des petits, de belles histoires qu’ils pourront partager avec leurs nouveaux compagnons.


    Retrouvez-la sur le stand 19
  • Violaine Hattab - Vivi Mosaïque
    Je pratique la mosaïque depuis presque 2 ans, et très vite j’ai évolué vers un style très personnel de décoration qui mixte au gré de ma fantaisie : Nacre ; bijoux, bois et tesselles de verre ; miroirs, perles ficelles ; chaines …… tout ce qui peut m’inspirer … J’utilise mes matériaux pour décorer des meubles, plateaux ; boîtes ; vases ; miroirs ; Ce qui me caractérise est un style très kitsch et original.

    Retrouvez-la sur le stand 68
  • Katia Jacquet - Atelier Lovebuch
    Katia travaille le bois et la terre, ces matières premières brutes puissamment expressives sont façonnées pour créer une poésie d’objets qui habitent notre quotidien. Les céramiques sculpturales sont aussi fonctionnelles, elles sont réalisées en grès modelées et tournées dans un geste artisanal. Leur cuisson à
    1250°C leur donne une résistance et une permanence devenue rare.


    Retrouvez-la sur le stand 53
  • Stéphanie Kayayan - Atelier Fragment
    Je crée des motifs puis les imprime à la linogravure ou au pochoir sur du lin. Ces tissus sont ensuite façonné en accessoires pour la maison , ou comme tissu d'ameublement. Pour compléter votre décoration intérieure, je propose aussi une petite série de papier peint sur mesure sous forme de panneau ou panoramique.

    Retrouvez-la sur la stand 2
    AtelierFragmentAtelierFragment
  • Julia Kneubuhler - Atelier Kumhari
    Je crée des pièces utilitaires et artistiques en grès, cuites à 1280°.
    Le tournage me permet de créer diverses séries : bols, chopes, salières, services à thé, assiettes, etc.
    Le travail à la plaque me donne l'opportunité de crée des pièces uniques suivant l'inspiration du moment.
    Mon fil conducteur chemine entre des formes épurées, simples et des couleurs chaleureuses à partir d'émaux que je fabrique.

    Retrouvez-la sur la stand 54
  • Jeannine Laj
    Créations de colliers, sautoirs et bracelets avec des pierres semi précieuses et fantaisies de qualité.

    Retrouvez-la sur le stand 14
  • Marianne Leal - Marqueterie de Paille
    La paille un matériau si simple et pourtant si éblouissant.
    Ce matériau peu connu est utilisé en marqueterie depuis plus de 300 ans, sur plusieurs continents. En Europe (France, Italie, Allemagne, …) et en Amérique du sud.
    La paille connaît un regain d’intérêt depuis quelques années.
    Sa principale qualité est sa brillance naturelle due à la présence de silice dans les fétus de paille.
    Après l’obtention en 2016 de mon diplôme d’ébéniste, je me lance dans ma passion la création d’objets de décoration. Pour mes créations je m’inspire des années 30 période art déco ainsi que des motifs traditionnels du travail de la marqueterie (damiers, point de Hongrie, soleil...) et selon mon inspiration.
    La paille se marie très bien avec les formes géométriques.
    Je crée des objets de décoration, des petits meubles ainsi que des tableaux
    Je travaille également sur mesure pour des décors muraux ou de la personnalisation de meubles ou d’objets.

    Retrouvez-la sur le stand 12
  • Muriel Long-Laurent - Les Méchantes
    Je crée et fabrique des bijoux aux Lilas. Mes inspirations sont les arts décoratifs, la nature, les voyages. Les Pierres fines, les perles de bohèmes ainsi que les délicates perles de verre Miyuki sont la base de mon travail. J’utilise des chaînes et apprêts en laiton doré à l’or 24K ou de l’argent 925 .

    Retrouvez-la sur le stand 58
  • Marie-Monique Maillard
    Autodidacte, une passion…très manuelle. J’aime créer, l’harmonie de couleurs, de matières, de formes.


    Retrouvez-la sur le stand 37
  • Lisa Mazé - Mineralisa
    Créatrice de matière et chercheuse de couleurs, je réalise et applique des enduits décoratifs et écologiques : sur des panneaux, en neuf ou rénovation. Également je diversifie ma production vers du mobilier et petits objets. L’argile, le plâtre et la chaux sont mes matières de prédilection, avec la liberté de chercher toujours de nouvelles formes, d’autres designs, d’autres couleurs.

    Retrouvez-la sur le stand 4
  • Itzel Ramirez Navarro
    Bijoutière joaillière avec des inspirations dans les origines mexicaines (aztèques, mayas…), dans la nature et les étoiles. J’aime l ’approche du bijou comme un moyen d'expression par rapport à la perception du monde qui nous entoure, le contexte et que pendant des siècles a été présent dans toutes les cultures depuis la nuit du temps dans les parures de nos ancêtres.


    Retrouvez-la sur le stand 30
  • Mireille Saintot-Lion
    La Terre est un élément important dans ma vie, que ce soit en créant des objets (utilitaires ou non), dans le domaine de la céramique ou en travaillant la terre nourricière (jardinage). Le côté aléatoire ne me rebute pas, au contraire, il m’incite à persévérer et à progresser. J’aime apporter à un objet en terre des ajouts de végétal (bois, fibres), de minéral, de métal… Il m’est difficile de répéter la fabrication d’objets en série. Chaque création est unique.

    Retrouvez-la sur le stand 82
  • Flore Sillanova
    Je redonne vie à des assises, mais pas seulement !
    Je choisis mes pièces en fonction de leurs lignes et de leur qualité avec une affection particulière pour le mobilier des années 50.
    Après leur restauration complète (travail sur bois, garniture traditionnelle - crin - ou contemporaine - mousse), j’associe tissus, matières, couleurs et réalise des pièces uniques qui n’attendent que le coup de cœur ;-)

    Après des études d’Arts à Paris 1 et plus de 20 ans de travail en tant que graphiste indépendante, j’ai suivi une formation longue de Tapissier en siège (CAP) qui me permet aujourd’hui de restaurer des assises traditionnelles (crin) et contemporaines (mousse). Aujourd’hui, ces deux métiers sont, pour moi, complémentaires. Je les aborde avec la même énergie, et j’associe couleurs, formes et matières aussi bien en numérique qu’en réel ! Je suis aujourd’hui de plus en plus exigeante dans ma sélection de « carcasses » et de tissus. J’essaie de trouver des pièces originales et de les rendre encore plus uniques.

    Retrouvez-la sur le stand 10
  • Noëlla Staykova
    Céramiste passionnée, je m’épanouis dans le travail artisanal et artistique. Ma marque, « STAYKOVA », s’inscrit dans un style résolument contemporain, où l’accent est mis sur l’harmonie des volumes, les lignes épurées et la cohérence des couleurs. Dans toutes mes collections, aussi différentes soient-elles, on retrouve les traits propres à mon univers : un mélange subtil de minimalisme et de mise en valeur du détail.

    Retrouvez-la sur le stand 67
  • Régine Stefanaggi
    Je confectionne depuis plusieurs années en matrice des bracelets, colliers et porte-clefs en crochet. Qui au dire de mes collègues et amies sont très originaux et je souhaiterais pour la première fois les exposer et ainsi avoir un retour sur mon activité artistique sans prétention.

    Retrouvez-la sur le stand 35
  • Maud Terseur
    Styliste depuis une vingtaine d’année pour des marques de maroquinerie, c’est en 2011 qu’est née la marque Maud Terseur. À travers mes créations je laisser s’exprimer mes inspirations personnelles et propose une vision romantique de la maroquinerie. Mes collections sont le reflet de mes goûts pour les années 50 et 60 et plus particulièrement la féminité exacerbée et mise en avant de ces époques-là. Je tente alors de faire du sac une pièce sobre, à l'identité singulière.
    Inspirée par les techniques de l'habillement je revisite les codes de la maroquinerie, auquel j’ajoute du tressage, du macramé ou des plis savamment calculés, ou des détails « girly, » voir désuets....
    Résultat : un mélange subtil et délicat d’un quart de sobriété, d’une dose de féminité et d’une pointe d’originalité.
    Chaque sac est assemblé, collé et piqué dans la rigueur et le savoir-faire traditionnel de gestes garants d’une fabrication artisanale dans notre atelier aux Lilas.
    Les porte-monnaie et sacs pochette à fermoir sont réalisés par le dernier poseur de fermoir à la main d’île de France et dont l’atelier est lui aussi aux Lilas.

    Retrouvez-la sur le stand 32
  • Dusica Vagic
    DOUCHO est une gamme de savons naturels bio et vegan. Ils sont fabriqués de façon artisanale grâce à la saponification à froid. Cette méthode de fabrication simple et naturelle permet d’obtenir un savon solide très respectueux de la peau et de l’environnement. La glycérine naturellement formée lors de la réaction chimique lui confère un fort pouvoir hydratant. La fondatrice, Dusica VAGIC, soucieuse de réduire son impact sur la nature, crée ses savons à partir d’ingrédients naturels biologiques.

    Retrouvez-la sur le stand 25
  • Joelle Valade
    Récupération de carrelages, assiettes, etc.


    Retrouvez-la sur le stand 62
  • Jessica Wermuth
    L'art du pliage du papier est une technique traditionnelle originaire du Japon, connue notamment par son modèle le plus populaire, la Grue, symbole de paix.
    Les bijoux origami ZEST' sont réalisés en papier washi et sont assemblés avec des matériaux nobles (plaqué or, gold filled, argent 925) pour donner des bijoux originaux et colorés de qualité.
    J'ai développé également une collection chic non origami, minimaliste avec des pierres semi-précieuses.
    Toutes mes productions sont faites main et sont donc des pièces uniques.

    Retrouvez-la sur le stand 39