jeudi 22 novembre samedi 05 janvier

Les Justes de Gomorra / Exposition de Davide Cerullo

Natif de Scampia, dans la banlieue nord de Naples, l'artiste Davide Cerullo a déjà eu plusieurs vies : jeune recrue de la Camorra, la mafia locale, repris de justice, travailleur social, écrivain et photographe. Son travail est à découvrir à l'espace culturel d'Anglemont du 22 novembre au 5 janvier.

 

De lui, l'écrivain italien Erri de Luca dit « Davide est l'inventeur de sa propre vie, passée de l'incarcération à une libération de soi-même et de son environnement. »
Davide Cerullo nait en 1974 dans la périphérie de Naples. Neuvième d'une fratrie de quatorze enfants, il grandit dans le quartier de Scampia, surnommé « les voiles » du fait de la forme caractéristique de ces immenses habitations bétonnées.
A 13 ans, Davide est enrôlé dans les rangs de la criminalité qui le conduit dans l'engrenage de la Camorra, rendue célèbre par le roman Gomorra de Roberto Saviano. Il découvre en prison la poésie et l'oeuvre de Pier Paolo Pasolini qui l'incitent à entrevoir une reconversion dans l'aide aux enfants de Scampia, où il vit toujours.
Parallèlement à son action sociale, Davide Cerullo développe un travail d'écrivain et de photographe, capturant le quotidien de ces mêmes enfants, miroirs d'un environnement hostile où l'espoir et la joie perdurent. Des visages bouleversants à découvrir sur les murs de l'espace d'Anglemont.

Les Justes de Gomorra : du 22 novembre au 5 janvier
Vernissage : jeudi 22 novembre à 18h30, en présence de l'artiste – signature de son livre Visages de Scampia. Les justes de Gomorra.

En partenariat avec la galerie Gallimard


Agenda