mercredi 15 novembre

Abords du parc Lucie-Aubrac : un processus de co-élaboration est lancé

L'aménagement des pourtours du parc Lucie-Aubrac est un enjeu essentiel. Soucieuse d'y associer les riverains et tous les Lilasiens, la Ville a choisi la voix de la co-élaboration.
En 2001, la nouvelle municipalité des Lilas a ouvert au public le périmètre jusqu'alors clos du futur espace vert et a engagé la concertation avec les associations et les particuliers. Elle a accéléré les procédures d'acquisitions foncières et lancé un concours de paysagistes et d'architectes qui a mis en concurrence 36 équipes. En 2002, la municipalité a porté à 16000 m2 la surface du site (14000 m2 d'espace vert et 2000 m2 de parvis piéton devant les écoles Romain Rolland). Comme prévu, l'extension du périmètre actuellement ouvert au public sera réalisée par adjonction des parcelles de 775m2 située à l'angle nord-ouest du parc et la parcelle de 305 m2 à l'angle sud-est (une fois les bâtiments détruits).
Des enjeux importants
Une nouvelle étape s'ouvre car la Ville souhaite aménager les abords du parc, occupés pour l'essentiel par du bâti dégradé. Les enjeux sont nombreux et il s'agit notamment de doter les associations qui occupent des locaux précaires à proximité du parc de locaux modernes et fonctionnels indispensables au maintien et au développement de leurs activités. 
Prendre le temps de la concertation
Aucun projet d'aménagement définitif du parc n'a été défini à ce jour. Toutefois, dans le cadre de l'actuelle révision du PLU, une opération d'aménagement programmée (OAP) avait été prévue sur le secteur de Lucie Aubrac. Les hauteurs de constructions possibles étaient de 1 à 5 étages pour un maximum de 160 logements sur les parcelles constructibles. Cette OAP a généré des craintes des riverains qui ont choisi de se constituer en collectif puis en association pour faire entendre leur voix. Pour lever toute ambiguïté, une rencontre a eu lieu le samedi 21 octobre. La municipalité a informé le collectif de son souhait de se donner du temps pour la concertation sur l'aménagement du pourtour du parc. A cette fin, l'OAP du secteur Lucie Aubrac va être retirée de la révision du PLU. Surtout, la proposition a été faite de constituer un comité de pilotage tripartite (Ville, collectif et riverains, associations résidant aux abords du parc) chargé de réfléchir et d'élaborer des projets et d'organiser la concertation avec tous les riverains et tous les Lilasiens. Une démarche qui semble recueillir l'assentiment de tous.

Agenda